AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Cuz,we are hot mess ϟ Winnie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Etudiante en Sport

avatar

Messages : 50
Expérience : 21
Date d'inscription : 28/08/2012
Spécialité : Sport

Feuille de personnage
Age: 16 Ans
Nationalité: Américaine et Vietnamienne
Informations:

MessageSujet: Cuz,we are hot mess ϟ Winnie   Ven 11 Jan - 19:06

« Tu verras, les russes font la teuf comme personne d’autre !Et puis, tu vas leur montrer que les ‘Ricains peuvent descendre de la vodka aussi bien qu’les slaves-bien que je doute que tu puisse me battre-!On va s’faire une de ces putains de soirées… »

C’est c’la oui. Sventan était juste en train de l’embrigader dans un ces coups foireux. Le jeune serveur, et collègue d’Erin, était prêt à faire la fête n’importe où tant qu’il y avait de l’alcool et des mecs à moitié à poil. Mais faire la fête lui manquait et tout le petits plaisirs qui allait avec…Elle avait envie de se déhancher au rythme des baffles, de boire toute la nuit, de danser sur les tables, mais surtout, surtout de coller son corps contre ceux d’inconnus qu’elle foutrait à la porte le lendemain. Il fallait bien s’accorder de petits plaisirs, non ?

Après avoir été entrainée dans un quartier huppé de la ville, et avoir débarqué à la fameuse fête, Erin réalisa qu’elle s’emmerdait. Si elle chopait Sventan, parti dans les toilettes avec un Russe, elle lui foutra deux baffes pour l’avoir trainée ici. La fête puait. D’abord, il n’y avait que des russes, qui baragouinait à peine l’anglais et ils semblaient tous avoir un balai dans le cul. De quoi vous donnez envie de recommencer la Guerre Froide, rien que pour leur faire péter des missiles sur la gueule.

Et puis, quoi qu’on puisse dire, personne ne faisait mieux la fête que les Américains.Ce fut bien la seule fois qu’elle ressentit un peu de patriotisme. Elle avait été mal pelotée, avait cassé le nez d’un vieux type qui avait les mains trop baladeuses et elle sentait encore sur elle l’haleine alcoolisé du jeune homme -un labrador humanisé- qu’elle venait de quitté. Elle défroissa sa robe. Celle-ci la couvrait moins qu’un t-shirt.Noire, bien cintrée, au ras des fesses et avec des larges trous au niveau des bras, ce qui laissait voir son soutien-gorge, c’était le genre de robe que sa grand-mère aurait brulée si elle l’avais vu avec.

Elle voulait se casser. Mais où était Sven, putain ?Les boom-boom incessant de la musique commencèrent à lui monter à la tête, et attrapant une bouteille de whisky au passage, elle sortit vers la terrasse de l’appartement. C’était l’automne, est la nuit était glaciale dans les pays de l’Est.Mais bon, quand notre corps est un chauffage géant…Erin tira une cigarette de son paquet. Elle ne fumait que très rarement, lorsque qu’elle était nerveuse ou préoccupée. Sans même s’assurer que personne ne la regardait, elle fit surgir une flamme au creux de ses paumes et prit une grande bouffée de sa cigarette. La flamme ne cessait de vaciller à cause du vent et finit par s’eteindre.

Erin eu un rictus moqueur. La scène était tellement clichée. D’ailleurs ces derniers temps, elle avait l’impression que sa vie se déroulait comme un mauvais feuilleton pour ménagères…Soudain,elle entendit la porte vitrée s’ouvrir. Ce devait être encore un de ces russes qui était venu cuver.Qui a dit que les russes tenait l’alcool ?


-Qui que tu sois, va dégueuler ta vodka ailleurs et prends toi un chewing–gum en passant, par ce que là, tu pue. Elle avait prononcé cette phrase d’un ton neutre et en anglais, certaine que ces bouseux ne comprendrait pas.

~~~~~~~~

Signature & vava faits par mon chewing-gum n'a moi.
Rps avec:Eleanora&Damyan-Haichiro-Damyan,Marina & Liam

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etudiante en Sport

avatar

Messages : 57
Expérience : 16
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 20
Spécialité : Sport

Feuille de personnage
Age: 17 Ans
Nationalité: Américaine
Informations:

MessageSujet: Re: Cuz,we are hot mess ϟ Winnie   Sam 12 Jan - 0:28

New-York lui manquait. Manhattan lui manquait. L'Upper East Side lui manquait.
Bon Dieu, mais qu'avait-elle fait au ciel pour mériter ça ?! Une telle punition que son exil en Bulgarie ne devait même pas être permis. Pour la première fois elle se mit à haïr son père. Ce père qu'elle adorait allait être ce soir son bouc émissaire, pour lui faire subir un tel supplice. Elle réajusta les plis inexistants de sa robe, croisa les jambes sur son siège et jeta un regard meurtrier à Lhyov, cet espèce de faux russe qui était la cause de ses soucis. Occupé à draguer une jolie blonde, le brun n'accordait pas un seul regard à sa meilleure amie, préférant fricoter avec son verre à la main. Lorsqu'elle le pourrait, Apple lui ferait la peau. Plus tôt dans la journée, alors qu'ils déjeunaient en ville, il s'était mis en tête de s'incruster à une fête organisée par la fille de la seconde femme du fils de sa grande-tante par alliance, ou quelque chose dans le genre. Bref, Winnie n'avait retenu qu'une chose de cette conversation : elle s'était encore une fois laissée entraîner dans les  traficotages sans queue ni tête de son camarade. Et puis c'était quoi ce lien de parenté à deux balles ? Avait-il non seulement un millilitre de sang commun avec cette nana dont il parlait ? Winnie se sentait tellement stupide de l'avoir suivi qu'elle avait envie de se tirer une balle. Ses yeux pâles firent le tour de la salle. L'appartement était minuscule, et le manque d'éclairage n'arrangeait rien à l'ambiance oppressante qui commençait à se former autour d'Apple. À l'heure qu'il était, tout le monde était complètement pété, et alors qu'elle vidait la bouteille de vodka qu'elle tenait à la main, Winnie se surprit à penser que les russes de Bulgarie n'étaient pas à la hauteur de la réputation de leurs ancêtres.
« Hey Winnie... Kestufou toute seule ? Viens danser, merdeee... » La voix de Lhyov se perdit dans les tréfonds d'on ne sait quel bruitage en arrière-plan, et le garçon s'affala sur le sofa sur lequel son amie était installée. Elle jeta un coup d'œil en coin vers le brun qui était visiblement aussi bourré que le reste des invités – et squatteurs – de cette soirée improvisée. Elle leva les yeux au ciel, blasée, et lui mit une tape sur l'épaule pour qu'il arrête de s'appuyer sur elle. « J'ai l'air de vouloir danser, peut-être ? » lui lança-t-elle, agressive jusque dans la voix.

Mais lui n'était pas assez sobre pour comprendre que sa jolie meilleure amie était en rogne contre lui, alors il se redressa et poss sa tête sur l'épaule de sa blonde.
« Roooh t'énerves pas mon Apple, j'plaisantais. » Puis il se mit à rire et se leva difficilement, avant de tituber vers la piste de danse où deux nanas vinrent s'en occuper. Apple les regarda faire, puis dégoutée par leur attitude, se leva. Slalomant entre les russes qui hurlaient de tous les côtés, Winnie finit par atteindre le bar prévu pour la fête et prit la bouteille par elle-même, incapable de sortir ne serait-ce qu'un seul mot en russe. Un tocard vint l'accoster, sa chemise ouverte laissant une vue imprenable sur ses imposants pectoraux, et ses cheveux blonds trempés de sueur. Il s'appuya contre le comptoir et lança un regard vitreux qui se voulait aguicheur à la blonde qui achevait remplir son verre de ce breuvage à la gueule étrange. Il se mit alors à lui baratiner tout une phrase tordue dans tous les sens, mélangeant anglais, français et russe. « Ouais ouais c'est ça... désolée pour toi mais j'parles pas le chinois. » le stoppa-t-elle avant qu'il n'ait pu terminer sa phrase. Elle tourna les talons et se dirigea vers le sofa dans lequel elle avait trouvé refuge dix minutes après son arrivée. Dès l'instant où elle avait posé les pieds dans cette pièce empestant l'alcool et la transpiration, Winnie avait su à quel point elle allait s'emmerder. Rien ne vaudrait jamais les fêtes qu'elle avait connues dans sa ville. Cette pomme qui lui avait sûrement valu son prénom, cette magnifique ville où le mélange des cultures formait un rendu tellement énorme qu'elle aurait pleuré pour y retourner, ne serait-ce que pour le temps d'une soirée. C'était décidé : elle retournerait à New-York le week-end suivant, pour oublier le goût âcre que laisserait cette « fête » dans sa mémoire. Jamais plus elle n'irait chez les russes pour s'amuser. Jamais.
L'autre lourdeau revint à la charge. Winnie leva les yeux au ciel pour la énième fois de la soirée. Qu'est ce qu'il avait ? Ne comprenait-il pas que toutes les blondes de la soirée n'étaient pas forcément russes, et elle encore moins ?

Il s'assit dans le sofa, et passa une main sur la jambe de l'adolescente, qui ne retint même pas l'énorme décharge émanant de son corps en ébullition, sa colère transformée en tension électrique presque équivalente à celle du secteur. Le hurlement de douleur du jeune homme s'entendit à peine tandis qu'il bondissait de l'autre bout du sofa. Apple éclata de rire, posa brutalement son verre terminé et attrapa l'homme par le col, le faisant frissonner de douleur lorsque leurs peaux se frôlèrent. Elle rapprocha ses lèvres de son oreille et lui chuchota dans sa langue maternelle, comme chaque fois qu'elle pétait un câble :
« La prochaine fois réfléchis-y à deux fois avant de joueur les allumeurs, Козел ! » Comme quoi avoir un meilleur ami russe n'avait pas que des inconvénients. Il avait réussi un mot, pas si imprononçable que ça finalement. Elle ne se rappelait plus de la signification exacte, mais ça n'était pas très gentil, c'était tout ce qui importait pour l'instant. Elle le relâcha et s'en alla incognito, se fondant dans la masse des invités avec ses cheveux blonds et sa peau pâle. Winnie allait vers le bar lorsqu'elle repéra ce qui semblait être un balcon, ou une terrasse à la limite. Un bon bol d'air ne pouvait pas lui faire de mal après tout... Après avoir jeté un regard vers Lhyov qui se laissait aller entre les demoiselles qui se faisaient un plaisir de l'accueillir dans leurs bras, Apple décida de se retirer de cette ambiance compressée et fit glisser la porte de la baie vitrée. L'air frais de la nuit lui souffla violemment au visage, et son premier réflexe fut de prendre une grande inspiration. Bon sang, elle avait commencé à oublier Ô combien l'extérieur était agréable. Son instant relaxation fut coupé par la voix de celle qui semblait avoir repéré l'endroit avant elle. « Qui que tu sois, va dégueuler ta vodka ailleurs et prends toi un chewing–gum en passant, par ce que là, tu pue. » Le fait que cette simple phrase fut prononcée en anglais réveilla en Apple un sentiment d'appartenance qu'elle n'avait plus ressenti depuis ces quelques heures passées au milieu de ces russes qui lui avaient semblé des heures. Alors machinalement, ses instincts reprirent le dessus, tout comme sa langue d'origine. « Tu t'trompes de personne je pense. » Son ton était aussi neutre que celui de son interlocutrice. Leur accent était le même, sans aucun doute, mais ça Winnie mit plus de temps à s'en rendre compte. Elle s'avança vers le balcon et posa ses bras sur le barreau frais, le vent venant souffler doucement dans ses cheveux. Derrière elles, la fête semblait battre son plein, mais qu'en avaient-elles à faire ? La Russie n'était pas pour elles, assurément. « Encore un peu et je faisais un remake de la Guerre Froide, mais en plus direct. » lâcha Apple, sans vraiment réfléchir à ce qu'elle disait ou ne disait pas. Elle n'avait aucune envie d'être tendre ce soir, et elle préféra sortir un paquet de cigarettes de son sac pour poser une autre question. « T'as du feu ? » C'était un peu la question passe-partout dans ce genre de situations. Et puis une clope en temps de crise, il n'y avait jamais que ça de vrai... 

~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sanctuary-of-heart.forumactif.org
Etudiante en Sport

avatar

Messages : 50
Expérience : 21
Date d'inscription : 28/08/2012
Spécialité : Sport

Feuille de personnage
Age: 16 Ans
Nationalité: Américaine et Vietnamienne
Informations:

MessageSujet: Re: Cuz,we are hot mess ϟ Winnie   Sam 2 Fév - 13:02


Erin n’aimait pas l’ennui. Par ce que l’ennui fait réfléchir ça, Erin elle aime pas ; elle aime pas penser à son avenir ou à son passé. Alors, elle le trompe, en vivant sa vie à comme elle était sur des montagnes russes ; bagarres, fêtes déjantées et nuits sans sommeil.
Mais là, elle s’emmerdait comme ce n’était pas permis. Pas question de mettre un pied en Russie plus tard.
A part pour leur péter la gueule.

Bref, elle pensait s’être trouvé un coin tranquille et tout…Eh, nan. Fail. Voilà qu’une inconnue débarque.
Une pétasse de russe décolorée qui’s croit mieux que tout le monde. Aussi fut-elle surprise lorsqu’elle entendit l’autre lui répondre dans un anglais parfait et avec un accent de la côte Est. Ouais, l’inconnue avait raison, elle c’était tromper de personne. Elle se retourna et dévisagea son interlocutrice. Blonde, yeux bleus, athlétique. L’américaine typique, quoi. Pourtant, elle avait déjà vu c’te visage quelque part, sans trop savoir ou…Elle s’attendait vraiment pas à c’qu’elle rencontre une américaine dans un trou perdu comme Plovdiv. Juste au moment ou elle commençait à avoir le blues de l’Amérique. Y’avais p’tetre un signe de la haut dans tout ça…Mais Erin ne croyait pas à ce genre de truc.Mais bon,une compatriote quand on s’emmerde,c’est mieux que rien.
La blonde vint se poser près d’elle et lacha un truc sur la guerre froide.Nan,là,ça commençait à devenir chelou…C’était juste ce qu’elle pensait,il y a moins de cinq minutes.

-Ouais.T’peux pas savoir comment j’ai envie d’leur maraver la tronche.Surtout depuis qu’y en a un qui m’a pris pour sa propriété… J’suis pas une de ces fausses blondes complétement allumées…Ah merde,j’te visais pas hein.


Oh comme ça faisait du bien,de pouvoir parler anglais avec quelqu’un.Ouais,y’avais bien Amy,sa demi-sœur,mais les seules mots qu’elles echangeait était des insultes.

-New Yorkaise ?

Elle l’avait deviné à son accent.Personnellement,Erin avait toujours préférer L.A à NY,vu qu’elle avait vécu dans la ville des anges plus longtemps.Elle aimait la plage qui côtoyait la ville, et le climat chaud qui lui rappelait un peu le Vietnam.Il y avait une sorte de rancœur entre les gens de la côte Ouest et celle de l’Est,mais elle n’allait pas cracher sur une New-Yorkaise en temps de crise.
Blondie remarqua qu’elle fumait,et lui demanda du feu.Erin savait parfaitement qu’elle allait se faire taper les doigts si elle montrait son pouvoir à une « normale »,mais elle s’en foutez un peu.Et puis,réfléchir au conséquences de ses actes,c’est pas son truc.Et elle avait bien envie de voir sa tronche…Alors,elle prit une longue gorgée de whisky et elle re-fit apparaitre une flamme au creux de ses mains et attendit patiemment le hurlement de terreur.

HRP;Ne me lance pas les cailloux trop fort hein.Même si j'les mérite pour avoir pondu ça...

~~~~~~~~

Signature & vava faits par mon chewing-gum n'a moi.
Rps avec:Eleanora&Damyan-Haichiro-Damyan,Marina & Liam

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Cuz,we are hot mess ϟ Winnie   

Revenir en haut Aller en bas
 

Cuz,we are hot mess ϟ Winnie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un .gif animé de Winnie...
» Winnie l'Ourson... le nounours d'Aline...
» Le Mess des Marines
» Quand Winnie l'Ourson pète un câble. C'est pas drôle. [Allyson]
» Sean - please excuse the mess, the kids are making memories

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aleksandar Académie :: La Ville de Plovdiv :: Les Habitations :: Maisons-