AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Event n°1-2 ; Le bal du Nouvel An

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin

avatar

Messages : 18
Expérience : 69
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 22

Feuille de personnage
Age: 65 Ans
Nationalité: Bulgare
Informations:

MessageSujet: Event n°1-2 ; Le bal du Nouvel An   Dim 13 Jan - 17:10

Aujourd'hui nous étions le 31 décembre, et le directeur avait prévu une soirée pour fêter la nouvelle année. La nuit était enfin tombée sur l'académie et le directeur tournait en rond dans son bureau attendant impatiemment quelqu'un qui tardait à venir. Les mains derrière le dos, il pestait contre sa petite fille qui n'était pas décidée à montrer le bout de son nez. Elle avait toujours été comme ça Eleanora, toujours à faire ce qu'elle voulait quand elle voulait, toujours au détriment du directeur. Il soupira, la énième fois depuis dix minutes. Il se disait qu'il n'arriverait jamais à lui faire entendre raison, ce qui le déprimait un peu. Tous les professeurs étaient venus faire leur rapport et il ne manquait plus que l'avis de sa petite fille. Toute la journée d'Halloween avait été ponctuée de dispute, de rire et de pleurs pour certains même. Il était sur et certain que le fait d'avoir menotter tous ses élèves deux à deux avait été une bonne idée et avait permis à certains de créer des liens avec des personnes qu'ils ne soupçonnait même pas l'existence. Le directeur frotta sa barbe et s’assit derrière son bureau espérant l'arrivée de sa petite fille d'une minute à l'autre. Il était déjà vingt heures et le bal du nouvel an n'allait pas tarder à commencer. Il vit enfin le nez de sa petite fille après plusieurs minutes d'attente. Il la trouvait particulièrement magnifique dans sa tenue pour le bal. Elle s'avança vers lui et finit par s'asseoir devant son bureau.

# Eleanora - Cette journée d'Halloween avait été chiante à mourir tu sais ! Et le pire dans tout ça c'est que tu m'affuble encore d'un costume ridicule, pesta-t-elle contre Aleksandar.

Le directeur lui souris, il n'allait pas s'énerver pour autant, c'était une journée pour s'amuser et même le caractère difficile de sa petite fille n'allait pas lui enlever cette joie. Elle ressemblait beaucoup à sa mère dans cette tenue. Aleksandar avait encore fait les choses en grand pour cette soirée du nouvel an, toute l'académie avait été décorée avec des lumières et du houx un avait été posé un peu partout sur les murs. Pour Noël tous les élèves avaient reçus des cadeaux qui leur convenaient. Avec les professeurs, ils avaient décoré la grande salle du réfectoire pour accueillir tous les élèves ce soir à vingt et une heure précise. La grande salle avait bien sur été décorée dans des couleurs claires et il était pressé de voir les réactions de ses élèves. Son regard malicieux se reposa sur sa petite fille et il posa ses coudes sur son bureau.

# Aleksandar - Je vois que tu as quand même mis ta tenue de bal malgré tout. Je suppose que tu avais passé une bonne journée avec Mr Luben puisque tu es toujours vivante et que tu n'étais pas venue te plaindre le soir même.

La phrase du directeur ne manquait pas d'ironie. Il était bien sur au courant de la faculté de Damyan à faire exploser tout ce qui se trouvait autour de lui, mais il avait pris le risque de menotter sa petite fille à lui. Il s'était toujours dit qu'ils pouvaient bien s'entendre, mais vu la réaction d'Eleanora il n'en était plus aussi sûr. Le directeur souris à sa petite fille et se leva de sa chaise. Il ne savait plus quoi faire pour la rendre un peu plus sociable, tout d'abord il l'avait inscrite dans son école, puis il l'avait enchaîné avec un garçon pour qu'elle puisse parler sans peur mais rien ! Rien du tout ! Elle refusait tout simplement la discussion ! Aleksandar réfléchissait tous les jours à un moyen de la faire changer, rien qu'un peu. Mais depuis ce jour elle n'adressait plus un mot à personnes. A part Jessica Benett, mais ça c'était une autre histoire. Bien sur il avait ouïe dire de toutes les rumeurs courant à son sujet, mais il se disait que ce n'était pas plus mal. Il finit par faire le tour de son bureau et prendre sa petite fille par le bras doucement en l’entraînant dehors. Le temps était passé si vite qu'il était déjà presque l'heure d'ouvrir les portes de la grande salle. Il la poussa un peu dans le dos en lui disant d'y aller avant lui. Aleksandar fit tout un détour dans l'académie avant d'arriver à la grande salle. Il ouvrit les portes et se délecta du spectacle qui s'offrait à lui. Tous ses élèves, regrouper en un lieu qui chuchotaient des choses sur la décoration spécial nouvel an. Toute la pièce avait été drapée de blanc et de bleu, plusieurs tables de quatre à douze personnes avaient été installées un peu partout dans la salle et une grande piste de danse. Le directeur s'installa sur l'estrade et se plaça derrière le micro.

# Aleksandar - Mes chers élèves, nous voilà tous réunis ensemble pour fêter l'humble fête qu'est le nouvel an. J'espère que vous allez bien vous amusez et je vous souhaite une bonne soirée.

Le directeur s'installa derrière la grande table et surveilla la soirée d'un oeil protecteur. Il espérait vraiment que tous ses élèves allaient passé une bonne soirée. Il trouva sa petite fille dans un coin et la regarda, attendant patiemment ce qu'elle allait faire.



Hrp ; Ensuite ce sera Winnie qui postera
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aleksandar-academie.forumactif.org
Etudiante en Sport

avatar

Messages : 57
Expérience : 16
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 20
Spécialité : Sport

Feuille de personnage
Age: 17 Ans
Nationalité: Américaine
Informations:

MessageSujet: Re: Event n°1-2 ; Le bal du Nouvel An   Lun 14 Jan - 22:35





Happy New Year


'cause tonight is PARTY TIME



#HEY LOOK AT ME, I'M PREPARING. Winnie, en équilibre sur la tête du lit, jouait les funambules en essayant vainement de tuer le temps. Il y avait tellement de choses à faire et auxquelles penser qu'elle ne savait plus où en donner de la tête. Alors elle avait décidé de flâner en attendant que l'horloge ne sonne les coups de dix-huit heures. Dès lors, elle se mettrait en tête qu'il serait temps de filer se préparer. Au rythme où elle irait, une heure serait tout à fait raisonnable pour réussir à être présentable... du moins en théorie. Après, elle restait une fille avant tout, et la vitesse n'était jamais le point fort des demoiselles, il en allait de soi. King Jack, occupé à mettre en pièces un magasine trouvé sous le même lit, se mit à l'engueuler - du moins était-ce que qu'on supposait vu la rigueur avec laquelle il poussait ses petits cris de macaque. Elle leva les yeux au ciel et se laissa finalement tomber sur le matelas, arrachant des vociférations encore plus désagréables de la part de l'atypique animal. « Roh ça va, c'est pas comme si je devais me maquiller à fond, et me coiffer comme une princesse... » soupira Winnie en fermant les yeux. Elle attrapa le capucin à l'aveuglette et le prit dans ses bras, comme une peluche, et malgré ses protestations, elle resta dans cette position. Puis d'un coup, elle s'arrêta de penser, tout bonnement. Son esprit partit dans des contrées lointaines, mais très proches aussi. Et à force de divaguer, elle finit par se laisser tomber dans les bras de Morphée, purement et simplement.

18h58.
Ce fut l'heure a laquelle la demoiselle ouvrit les yeux, brutalement frappée par son singe, qu'elle envoya valser au bout du lit d'un revers de la main incontrôlé. King Jack avait l'habitude de la réveiller de cette manière, mais Winnie ne s'y était jamais fait, et ne s'y ferait jamais. Sans doute était-ce mieux ainsi, au moins elle était surprise à chaque fois, et ça n'était pas plus mal que ça.
« Qu'est-ce que tu... Roh la merde, j'me suis endormie ! » Bondissant comme un chat, Winnie se dépêcha d'ouvrir son armoire pour y piocher une serviette et fila dans la salle de bain où elle s'enferma. De l'autre côté de la porte, on pouvait l'entendre grommeler des mots vilains au sujet de son comportement complètement débile et irresponsable. Au bout d'un petit quart d'heure, elle sortit enfin de la douche et entreprit de se sécher le plus rapidement possible, enfilant ses sous-vêtements dans la mesure du possible. Elle releva ses cheveux en un chignon un peu débraillé – elle n'arrivait pas à faire mieux de toute manière – laissant deux mèches de part et d'autre de son visage, qui bouclèrent par on ne sait quelle opération du Saint Esprit. Car contrairement à ce qu'on pouvait penser, les longs cheveux de Winnie étaient loin d'être aussi lisses qu'ils le laissaient voir. Bref, elle attacha deux trois barrettes discrètes pour fixer le tout et enfila la robe qu'elle avait achetée un peu plus tôt dans la journée en compagnie de sa précieuse jumelle. Une tenue rose pâle, pleine de dentelle qui la faisait ressembler à une poupée de porcelaine. Winnie n'était pas du genre à s'habiller d'une telle façon, mais il se trouvait qu'elle n'avait pas tellement le choix à l'heure qu'il était. Le temps d'enfiler des collants blancs et ses petites ballerines sans talons et le tour était joué. Elle attrapa un nœud et le noua autour du cou du singe, avant de l'affubler d'un haut-de-forme assorti avec sa robe. « Sans rire, t'es encore plus crédible que moi... » ne put-elle s'empêcher de commenter en se regardant dans le miroir. Apple se trouvait ridicule dans sa robe, mais dix-neuf heures étaient déjà passées et elle ne pouvait pas se permettre de prendre plus de retard qu'elle n'en avait déjà.

Winnie « Allez Jack, on y va ! »
Le singe s'installa agilement sur l'épaule de sa maîtresse qui commençait déjà à partir et les deux compères prirent ensemble la direction du réfectoire. Bien qu'elle soit une sportive aguerrie, Apple était gênée par cette robe beaucoup trop volumineuse à son goût. La façon dont elle était coupée entravait ses mouvements à un tel point qu'elle en aurait hurlé, mais qu'importe, il était grand temps d'arrêter de se plaindre. En chemin, elle ne croisa personne... normal, tout le monde était déjà installé depuis une bonne dizaine de minutes déjà. En poussant la porte du réfectoire, la blonde ne fut même pas surprise de voir que la salle était absolument bondée. À peine eut-elle le temps de poser un pied dans la salle qu'elle sentit l'ambiance dégagée par cet événement qu'était le Nouvel An. « J'espère que vous allez bien vous amuser et je vous souhaite une bonne soirée. » La voix du directeur achevant son annonce résonna dans la salle, suivie des applaudissements auxquels Apple se joignit sans réfléchir plus loin que ça. Finalement n'était-elle pas arrivée aussi en retard qu'elle ne l'aurait pensé. Un sourire se dessina sur des lèvres tandis qu'elle se mêlait à la foule, non sans oublier de saluer la quinzaine de personnes venues lui faire un signe. Faute d'être étudiante en spécialisée dans le sport, il fallait bien qu'elle ait le profil. La popularité de ces gens-là semblaient bien être leur seul atout, et même si ça n'était pas forcément le cas et qu'ils avaient bien plus d'un tour dans leur sac, cette réputation convenait à Apple. Au moins elle ne pouvait pas se plaindre d'être mal aimée... « Hey Winnie, j'adoooore ta robe ! » fut le commentaire qui revint le plus souvent de la part des filles, les garçons se contentant de masquer un compliment derrière des remarques du genre « Woow l'ourson, tu ressembles aux poupées psycopathes dans ta tenue ! » Mais Winnie se contentait de sourire de toutes ses dents, de donner des tapes dans les épaules, de retourner les compliments... l'ambiance autour d'un sportif était toujours très chaleureuse, raison pour laquelle ils avaient quasiment tous autant de succès auprès des autres élèves. Parfois, il lui arrivait de parler à des gens dont elle ne soupçonnait même pas l'existence, et qui eux connaissaient son nom, son prénom, son âge, sa façon d'aborder les gens et toute la clique qui allait avec. Elle regarda autour d'elle à la recherche de têtes connues et crut voir au loin un viage familier, parmi tous ceux qu'elle connaissait de vue.

Winnie « HEEEY ! NERO ! »
Mais sa voix se perdit dans le brouhaha de la foule, en même temps que cette dernière engloutissait l'adolescent. Bah, tant pis, elle se débrouillerait pour lui adresser la parole plus tard, ça n'était pas comme s'il n'y avait plus de chance qu'ils se voyent d'ici la fin de la soirée. En se retournant, elle eut la chance de tomber sur un visage qu'elle avait déjà vu et côtoyé le temps d'une soirée chez des russes un peu trop... russes. « Oh Erin, sympa ta robe ce soir ! » Ne put-elle s'empêcher de s'exclamer après l'avoir inspectée de haut en bas. Décidément, elle était excitée ce soir...


    HorsRP ; Nero, c'est à toi !

~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sanctuary-of-heart.forumactif.org
Etudiant en Littérature

avatar

Messages : 91
Expérience : 47
Date d'inscription : 03/09/2012
Age : 21
Spécialité : Littérature.

Feuille de personnage
Age: 18 Ans
Nationalité: Anglaise
Informations:

MessageSujet: Re: Event n°1-2 ; Le bal du Nouvel An   Mer 16 Jan - 15:09

Le 31 décembre... Peu de personnes le savaient mais c'était le jour qui précédait l'anniversaire de Nero. Il est né le nouvel an, comme beaucoup de gens dans le monde, bien qu'il ne trouvait pas cela très important. C'était tout de même étrange qu'il n'ait aucun souvenirs avant ses six ans mais qu'il connaisse sa date de naissance et son prénom, l'amnésie avait quand même des effets assez bizarres. Couché sur son lit, observant le plafond avec ses yeux pensifs, il finit par soupirer un grand coup, passant sa main sur son visage comme pour essayer de chasser cette expression et réfléchir à autre chose. Tournant l'oeil vers l'horloge, il remarquait qu'il était bientôt l'heure du fameux grand bal du Nouvel an, organisé par le gentil directeur de l'académie. Le jeune homme aux cheveux argentés ne pensait pas y aller avec de beaux habits tous neufs, vu la sournoiserie du directeur à Halloween avec les menottes, le garçon aux cheveux blancs n'avait pas envie de jouer le jeu, comme d'habitude. C'est alors qu'une personne toquait à la porte de la chambre, cette dernière ne gardant que Nero, les autres étant sûrement partis faire un tour. Le locataire de la chambre ouvrait la porte, remarquant qu'il n'y avait qu'un simple colis à ses pieds, personne en vue dans le couloir. Haussant un sourcil, il prenait entre ses mains le carton, voyant qu'il y avait son nom inscris dessus...

Il soupirait une nouvelle fois, rentrant dans la chambre en refermant la porte avec son pied, posant l'objet reçu sur son lit, l'ouvrant... Il était surpris d'apercevoir des habits à l'intérieur, des habits assez... Luxueux, bien plus que ce qu'il devait porter lors d'Halloween. Était-ce encore un coup du directeur ? Peut-être pas... Il était assez fou pour offrir des habits à ses élèves, mais pas au point d'en donner d'aussi chers, et surtout pas à Nero. Un long silence s'ensuivait... Le jeune homme pouvait se demander qui lui avait fait ce cadeau aussi longtemps qu'il le voulait, il n'aurait pas de réponses... Pas pour le moment. Enfin bref, plutôt que de s'enraciner comme un idiot il tournait la tête vers la salle de bain... Après tout il avait des habits, de quoi aller au bal, et puis il y aurait probablement des gens qu'il connaît là-bas, comme Eleanora ou Winnie. Entamant la marche vers la salle de bain, il en ressortait tout propre avec une simple serviette autour du cou, restant nu dans sa chambre... Après tout il n'y avait personne pour l'épier, filles comme garçons, donc tant mieux. Il commençait à s'habiller en mettant un pantalon noir avec des bottes en cuir sombre. Restant à moitié nu il repartait en direction de la salle de bain, mettant un peu de parfum tout en s'assurant d'essuyer les dernières goutte sur son buste, avant d'enfiler une chemise blanche accompagnée d'une tunique noire. En bref, alors que Nero terminait de bien se coiffer pour avoir les cheveux bien entretenue, il s'observait dans le miroir, se disant qu'il était dans son élément, sans le savoir...

Tenue In RP :
 

Il était désormais fin prêt pour rejoindre le bal, mettant de fins gants blancs sur ses mains, qui étaient au fond du carton. Il descendait les escaliers du bâtiment vide... Bah, après tout ils devaient tous être déjà là-bas, en train d'écouter un looong discours du directeur, ce qui n'était pas le cas à son arrivée dans la salle de bal, en tout cas pas totalement. Certes la salle était bondée, mais le directeur venait à peine de monter sur une estrade pour parler au micro...

    ▬ J'espère que vous allez bien vous amuser et je vous souhaite une bonne soirée.

Nero avait posé son dos contre un mur, dans un petit coin de la salle alors que le papy descendait. Tout de suite une très bonne ambiance s'installait dans la salle, les personnes se connaissant se rassemblaient entre elles pour discuter, mais la musique ne s'était pas encore lancée... Peut-être que l'orchestre se préparait. En tout cas il était évident que Nero ne pouvait apercevoir personne dans cette marrée de gens qui lui bloquait la vue, il crue ouïr une voix au loin, mais ne remarquait rien...
    ▬ HEEEY ! NERO !

Il pensait entendre la voix de Winnie, tournant l'oeil à droite et à gauche il ne voyait rien, soupirant. Il allait finir par croire qu'il devenait fou avec tout ce brouhaha, prenant un verre de champagne d'un serveur qui passait en face de lui, commençant à le boire cul sec. A peine avait-il finit son verre qu'une tripotée d'élèves s'avançaient vers lui, lui posant mille et unes questions...
    ▬ D'où viens-tu ? Tes habits sont classes ! ; Comment tu t'appelles ? Tu es nouveau ? ; Tu fais quelles études ? ...
    ▬ Euh...

Nero cherchait du regard de l'aide pour s'échapper, voulant éviter le plus de rencontres possibles, ou du moins pour l'instant. Il cru apercevoir quelqu'un avec des cheveux roses, et à sa connaissance il ne voyait qu'une seule personne qui avait de telles cheveux. Il s'excusait auprès de ceux qui s'étaient approchés pour lui parler et partait rapidement vers la demoiselle habillée d'une somptueuse robe, magnifiquement habillée et maquillée.
    ▬ Bonsoir Miss Alessandra, vous êtes ravissante ce soir , disait-il en penchant son buste vers l'avant, tel un gentleman, ayant gardé des souvenirs de son éducation, avant qu'il ne se redresse, Désolé mais je voulais éviter un groupe d'élèves qui m'aurait posé mille et une questions, ça va ?


Hrp ▬ Parce que je suis méchant c'est Miss Alessandra qui va répondre ! Nah.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etudiante en Droit

avatar

Messages : 242
Expérience : 119
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 22
Localisation : Bibliothèque
Spécialité : Droit

Feuille de personnage
Age: 15 Ans
Nationalité: Bulgare
Informations:

MessageSujet: Re: Event n°1-2 ; Le bal du Nouvel An   Mer 16 Jan - 21:48


Le Bal du Nouvel An ! ♫

Le 31 décembre, je détestais ce jour, tout le monde riait, courait dans tous les coins sans se préoccuper des gens qu'ils pouvaient déranger. Un soupire s'échappa de ma bouche. J'étais en ce moment même dans la bibliothèque et ça faisait un quart d'heure que j'entendais des filles glousser pour je ne sais quelle raison. Bien que l'envie de les faire taire me trottait dans la tête je fermai mon livre plutôt violemment et sortit de la bibliothèque d'un pas rageur. Il était dix-neuf heures, j'avais largement le temps d'aller me préparer avant d'aller voir Grand-Père. J'ouvris donc la porte de mon dortoir et m'enfermais dans la salle de bain sans même savoir si mon colocataire se trouvait dans le salon. Je pris une douche chaude et sortit de la pièce en serviette pour me diriger dans ma chambre. Je fis la moue en voyant le paquet sur mon lit. Grand-Père était passé par là encore. Je me demandai bien ce qu'il avait encore pu faire comme folie. Mon regard se posa sur Luka et je compris qu'il était impatient que j'ouvre le paquet. Je m'assis sur mon lit et posai le paquet sur mes cuisses nues. Je tirai sur la ficelle qui le tenait et enlevai de papier kraft d'un air déjà lasse. Une robe blanche en soie apparut et une grimace apparut sur mon visage. Tout mais pas ça mon dieu! Après m'avoir affublé d'une robe de princesse de mauvais goût à Halloween voilà maintenant qu'il me déguisait limite en ange. Je posai la robe à côté de moi sur mon lit et m'allongeai en fermant les yeux. Groossssssssssse flemme! J'ouvris les yeux et les posai sur le reveil à côté de mon lit. Vingt heures! J'étais grave en retard. J'enfilai la robe en vitesse, me mis quelques pinces dans les cheveux pour faire une sorte de coiffure coiffée, enfilai les escarpins que Grand-Père avait choisit et filai tout droit vers le bureau de mon grand-Père. J'ouvris la porte et...

# Eleanora - Cette journée d'Halloween avait été chiante à mourir tu sais ! Et le pire dans tout ça c'est que tu m'affuble encore d'un costume ridicule!

J'avais largement besoin de lui dire tout ce que j'avais sur le coeur, que ce soit pour cette stupide soirée du nouvel an, soit pour cette stupide idée de m'avoir accroché à un homme toute la journée. Homme qui était très idiot soit dit en passant. Mais là n'était pas le sujet. Grand-père m'avoua que ma journée devait s'être plutôt bien passée parce que j'étais encore vivante et que je n'étais pas venue me plaindre directement le soir. Je fronçai les sourcils, le pire dans tout ça c'est qu'il avait raison. Je croisai les bras, vexée qu'il ait encore raison, encore une fois. Mon regard se posa sur le costume blanc de mon grand-père. A croire qu'il l'avait fait exprès de nous habiller de la même couleur. Comme si notre ressemblance n'était déjà pas assez flagrante. Il se leva de son bureau et vint vers moi pour m’entraîner vers la sortie de son bureau. Il était déjà l'heure d'y aller. Je me renfrognai, j'avais pas envie d'y aller ! Mais ça bien sur il ne le comprenait pas parce que le plus important c'était que lui il était content de me voir là-bas. Il me dit d'aller en première devant les portes du réfectoire et je le vis partir dans le sens opposé, pour faire une entrée digne du directeur je suppose.

Je me dirigeai donc d'un pas lent vers le réfectoire, croisant ici et là des personnes excitées comme des puces. J'haussai un sourcil, je ne comprendrai donc jamais ce genre de filles. Mes talons claquaient au rythme de mes pas, et plus j'avançais, plus ce bruit m’oppressait. Je décidai donc de m'arrêter pour enlever mes chaussures. Je les portai à la main jusqu'à me retrouver devant les grandes portes. Je vis tous les élèves s'agglutiner au portes pour être le premier à rentrer. Je restai donc un peu en retrait, pour ne pas me recevoir des coups de coude et de pied perdu en faite. Je vis grand-père arriver, il semblait bien avoir pris son temps le vieux. Je soupirai, des tas de gens me défigurait, j'entendais des gens ici et là dire que je ne pouvais pas m'empêcher de faire mon intéressante et d'autres choses comme ça. J'avais légèrement envie de rire mais je gardai mon sérieux. Grand-père ouvrit les portes et se positionna derrière le micro sur l'estrade.


# Aleksandar - Mes chers élèves, nous voilà tous réunis ensemble pour fêter l'humble fête qu'est le nouvel an. J'espère que vous allez bien vous amusez et je vous souhaite une bonne soirée.

Un soupir s'échappa à nouveau de ma bouche et mon regard parcouru la foule. Il y avait pas mal de gens que je connaissais, mais rien de vraiment intéressant. Même Jessica n'était pas là, je me demandai bien ce qu'elle foutait encore. Puis je vis Nero au loin, il semblait pris dans les griffes de filles qui ne voulaient pas le lâcher. Vous savez ce genre de fille que vous avez beau envoyer balader elles reviendront toujours. Et bien ce genre-là. Cependant je ne comptais pas à ce qu'il vienne me voir.

# Nero - Bonsoir Miss Alessandra, vous êtes ravissante ce soir.

Il s'inclina devant moi et je ne pus retenir un sourire s'échapper de ma bouche. Je détestai réellement cette mauvaise habitude des étudiants d'origine japonaise de se courber comme ça à s'en casser le dos devant quelqu'un. Cependant je savais que c'était seulement une marque de galanterie et je ne rétorquai rien. Nero m'avoua qu'il voulait échapper à toutes les questions qu'on pourrait lui poser. Il était très élégant, avec son costume. Je me servit un verre de jus d'orange et fit pareil une deuxième fois pour donner un verre à Nero.

# Eleanora - Je suppose que tu n'aimes pas vraiment être le centre de toutes les attentions. Tu devrais faire attention à ce genre de filles. Elles reviennent.

Elles semblaient pas vraiment contentes de me voir en compagnie de Nero en plus, ce qui me fit agrandir mon sourire. J'aimais bien attirer la jalousie des autres filles, en un sens c'était jouissif.

Hrp ; ensuite ce sera *roulement de tambours* Fira !
Pour tous les autres, ça serait bien de mettre ce rp dans la liste de vos priorités, pour faire avancer l'event au maximum.

~~~~~~~~
Rps avec ; HaichiroDamyan&ErinNeroDamyan [évent] Évent 1-2 Cours de Freya
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aleksandar-academie.forumactif.org/
Etudiante en Art

avatar

Messages : 86
Expérience : 30
Date d'inscription : 20/10/2012
Age : 20
Localisation : Ici
Spécialité : Artiste

Feuille de personnage
Age: 15 Ans
Nationalité: Française
Informations:

MessageSujet: Re: Event n°1-2 ; Le bal du Nouvel An   Ven 18 Jan - 20:42

~ Le Bal Du Nouvel An~


Quand Fira avait un trou dans son emploi du temps de plus d’une heure, elle la passait à la bibliothèque, son endroit favori. Même en ce jour de nouvel an, férié pour l’occasion elle le passait là-bas. Elle pouvait ce laissait prendre dans les bras de Morphée sans que personne de la dérange mais, comme toute bonne chose il y avait un prix à payer, dans cet endroit de l’Académie la sonnerie avait était banni pour que les élèves ne soit pas « perturbé » dans leur travaux or Fira n’avait pas de montre, seul une horloge accroché maladroitement à un des murs de la salle l’informaient de l’heure. Ce désavantage la rendait en retard à de nombreux cours, et en ce jour de 31 il allait la rendre en retard au bal ! Si, la documentaliste n’avait pas fait le tour de la bibliothèque comme chaque soir pour rangées livres, si cette même documentaliste ne participait pas au bal elle aussi, Fira aurait pût ne pas arriver au bal, pour son plus grand bonheur. C’était le faite d’être entouré de gens qui lui déplaisait, étant étudiante en art elle était censée être populaire mais, elle avait du mal, quand il y avait trop de gens au tour d’elle, de ce sentir bien.
♣♣♣

La bibliothécaire, qu’elle connaissait grâce à ses nombreux séjours ici la, réveilla, elle mit du temps à émerger de son sommeil, la nuit elle faisait des cauchemars dormant peu, elle ne pouvait que ce reposait le jour venu. A peine c’était elle réveillé, le regard encore rêveur, qu’elle avait regardé l’horloge qui indiquait 19h07 de ses aiguilles. Elle remercia la femme de l’avoir réveillé d’un bisou sur la joue et parti, trainant légèrement des pieds encore un peu endormi.
♣♣♣

Atteignant sa chambre avec lenteur, elle y rentra pour y faire sa douche et s’habiller à l’occasion du bal. Ses vêtements lui avait était envoyé par sa mère, en cadeau de Noël et bien sur pour lui acheter son pardon vis-à-vis de son abandon. Sortant de la salle de bain avec un peignoir, elle marcha du coter de sa chambre en direction de son bureau ou en dessous ce cachaient multiples choses. Elle en sortit une boîte qu’elle ouvra, révélant sa robe de bal. Elle l’avait faite elle-même, en tant qu’étudiante en art elle avait un minimum de savoir sur la fabrication d’une robe, elle avait cherchait dans la bibliothèque des model et demander au professeur de couture des patrons pour pouvoir atteindre ce résultat. L’ayant en filé avec facilité puisque, elle l’avait faite pour elle, elle ce mit un minimum de maquillage comprenant seulement fond de teint, mascara et un léger coup de crayon noir, histoire de mettre sa robe en valeur. Elle regarda l’heure de son réveil, il était 19h50, elle avait un peu trainait dans la douche mais, quel bonheur de ce retrouver seul (comme souvent) avec la tiédeur de l’eau pour seul compagnie. Elle ne ce pressât pas pour autant, assister à ce bal l’ennuyait fortement, comme pour Halloween c’était toujours le fait de ce déguiser qui lui plaisait, et c’est seulement pour sa qu’elle y allait, bon d’accord, peut-être un peu, au fin fond d’elle-même, pour s’amuser.
♣♣♣

Elle passa devant le miroir avant de sortir, et prit le temps d’admirer son œuvre. Sa robe avait une silhouette fine, serrent à la taille puis, s’épanouissant jusqu'à hauteur du genou. Elle était vert, vert foncé pour aller avec ses maudits cheveux, même si elle les détestait il faisait parti d’elle, elle devait les accepter, comme vivre ici pendant un moment mais, ça c’était une autre histoire. Le vert de sa robe ce mariait avec le bleu bouteille de ses yeux, les rendant moins perçant, intimidant. Au niveau de son bustier, qui était d’un vert plus clair comme un bandeau entourant sa poitrine, ce dessinait des petits motifs discrets de fleurs tout au tour de l’extrémité du haut de sa. Après s’être examiné, et avoir ébouriffé ses cheveux elle sortit enfin de sa chambre en direction du réfectoire, ou ce passait ce détestable bal.
♣♣♣

Elle arriva pile à l’heure pour une fois, n’ayant aucun retard, si bien qu’elle pût ce délecté du cours discours du directeur bien aimé, de cette Académie. Le discours s’ensuivit d’applaudissements puis d’exclamations de joies quand des élève en rejoignait d’autre et de complimentassions de la tenu. Sur ses derniers mots M.Blake avait demandé à ses élèves de s’amuser, ce que, Fira ne comptait évidemment pas faire, sauf si il ce passer quelque chose d’intéressant qui nécessite sa présence, ce qui n’arrivait en général, que dans ses rêves. Elle ne connaissait que 2 personnes qui pouvait être là ce soir, 3 en comptant la bibliothécaire à sa droite qui discutait avec son professeur de littérature, celui-ci s’occupait de verser du jus d’orange aux élèves qui lui tendait leur verres. Une des personnes qu’elle connaissait, par malchance, depuis le jour d’Halloween était cet étrange garçon entouré de fille ne demandant qu’à être aimé de lui, on ne pouvait pas le louper celui-là avec ces étranges demoiselles poussant des cris strident en guise de rire. Elle décida de l’ignorer, il lui avait attiré trop d’ennuie à la bibliothèque, elle ce toucha insouciamment son poignée droit, ce remémorant cette terrible journée.
*Bon que vais-je faire moi, je sent que je vais passer un super moment !* Pensât-elle ironiquement.
♣♣♣

Elle s’installa sur une des chaises vides collé aux murs du réfectoire, endroit le plus reculé de ces gens désireux de s’amuser, et de ce brouhaha de paroles et de rire. Elle lissa sa robe de ses mains, et s’apprêtât à terminer sa « sieste » ici, si elle s’ennuyait, ce qui ne tarderait pas à arriver.
♣♣♣


Hors RP: Au tour de Erin . Comment sa j'ai des cheveux couleur morve !?

~~~~~~~~
#8FCF3C

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etudiante en Sport

avatar

Messages : 50
Expérience : 21
Date d'inscription : 28/08/2012
Spécialité : Sport

Feuille de personnage
Age: 16 Ans
Nationalité: Américaine et Vietnamienne
Informations:

MessageSujet: Re: Event n°1-2 ; Le bal du Nouvel An   Mar 29 Jan - 5:02

ϟ

Le bal. Une putain d’blague, ouais. « Erin, y faut que tu te fasse des nouvelles rencontres, c’est bien pour toi. ».C’était bien une idée à la Alek. Parce que oui, Erin appelait le proviseur par son prénom. Et elle détestait quand il prenait ce ton intime avec elle. Y’ devrait plutôt s’occuper de sa petite fille. L’autre tarée .C’était pas qu’Erin n’était pas fêtarde, mais c’était que rester dans une pièce pendant toute une soirée avec une bande d’abrutis tous plus décérébrés que les autres, c’était pas son kiff.En plus, le vioque avait interdit l’alcool.
Vie de merde.
Toute la journée Erin avait trainée ici et là, redoutant le soir. C’était fériée, elle ne bossait pas, mais ne s’était pas empêchée de descendre bière sur bière avec Sventan, comme ils faisait après le service. Le Russkiy avait eu l’air de l’envier…C’est vrai qu’une fête avec gosses de riches et petit four, c’était la soirée idéal pour fêter la nouvelle année. Ouais, ben ils pouvaient échanger de place.


ϟ


Putain,putain,putain! Le bal était dans moins d’une demi- heure,et elle n’était pas prête !Non pas qu’elle se soucie de cette ridicule masquerade ,mais le dirlo avait juré de la renvoyée de l’école si elle ratait le bal. Au souvenir de ce chantage, la jeune fille serra les poings avec frustration. Le vioque avait fini par comprendre que seul le chantage la ferait bouger. Pov’ type.
Elle jeta un regard à la grande glace du dortoir.Ca faisait un bail qu’elle n’avait pas jeté un coup d’œil à son reflets. Dans un mauvais feuilleton, se s’rait le moment ou l’héroïne se rendrait compte qu’elle n’est plus une enfant, et que sa transformation en femme s’achève. C’était bien mignon tout ça, mais ce à quoi pensait Erin, ça relevait plus d’un film interdit aux moins de dix-huit ans .

Après une douche écossaise plus que rapide ,Erin, en sous-vêtements, s’assit sur le rebord de son lit et jeta un regard incertain à la robe qui pendait à la porte. Elle était arrivée ce matin, sans un mot, et Erin avait été trop fière pour l’essayer. Un cadeau de son père. Et de sa belle-mère. Elle détestait ces deux mots ensemble, rien qu’imaginait Caroline Harper dans le rôle de sa mère, la faisait frémir. Cette femme était l’incarnation de toutes les vielles marâtres et sorcière qu’il y avait dans les contes de sa grand-mère.
La robe était indéniablement de bon gout. C’était du créateur sans en douter. Il lui semblait même avoir vu la même robe, portée par une célébrité, dans un torchon pour midinettes que lisait ses collègues féminines (quoique Sventan en lisait aussi…).

La robe n’était que dentelle. Les endroits non recouverts de dentelles, était couvert d’un fin tissu quelque peu transparent. La robe descendait jusqu’aux genoux et était ouverte dans le dos jusqu’au fesses.Le rouge sang de la robe était éclatant et il était impossible de manquer la robe.
Erin laissa aller ses doigts sur le tissu. C’était le genre de robe qu’elle ne pourra même pas rêvé d’acheter.
Elle resta quelque secondes à mater la robe. Puis, ravalant sa fierté, elle l’essaya.La robe lui allait parfaitement, comme si elle avait été créé pour elle.Elle mettait l’accent sur ses longues jambes et sa taille, et cachai son manque de poitrine.La couleur s’alliait avec sa peau mate et rehaussait le vert de ses yeux.Ouais,la robe était parfaite sur elle.Mais c’était un cadeau de son père… Oh et puis,merde ,à force de s’admirer,elle finit par s’enticher de la robe.Au diable ses résolutions. Elle allait faire une exception.

On aurait dit qu’Erin,la grande brute s’était transformée en jeune première qui fait ses premiers pas dans le monde des grands.Ce qui en aurait fait rire plus d’un.Mais heuresement il n’y avait personne dans le dortoir .

ϟ

Erin scrutait chaque personne dans la salle.Son regard était plus perçant et le vert émeraude de ses yeux ressortait grace aux maquillage charbonneux qu’elle s’était fait.Elle avait laché ses cheveux,qui étaient plus sauvages que jamais.
Elle était arrivée en retard, assez pour recevoir un regard réprobateur,en coin, du directeur. Ce qu’elle repondit par une moue désolée.Plus hypocrite, tu meurs.
Elle avait fait une entrée assez remarqué,d’abord parce qu’elle était Erin Lian Harper,et puis elle semblait encore plus sexy que d’habitude.Quand on est pas intellectuelle,il faut compenser par un physique irréprochable et désirable…La foule présente n’était vraiment pas à la hauteur.D’ailleurs elle n’avait jamais vu tant de teintes différentes de cheveux…Nan sérieux qui voudrait avoir les cheveux verts ?!
Elle repéra toute suite Pinky dixit l’abruti,aux bras d’un albinos plutôt pas mais il avait l’air ennuyeux à mourir.Comme quoi elle était pas si coincée l’intello…Elle lui fit un petit signe de la main,histoire de lui rappeler que Nouvel An ou pas,elle restait sa meilleure ennemie …

Bref,la plupart des personnes présentent la complimentait inlassablement. « Bande de lèche-culs ».

La jeune savait parfaitement qu’ils ne complimentait que pour qu’elle les ait à la bonne. Pour ne pas être la prochaine victime.Erin répondait par son habituel rictus du genre « on ne me la fait pas à moi » .
Une voix familière se fit entendre par-delà la cohue.Une petite blonde facilement reconnaissable se fraya un passage vers elle.Pride.Ou lacompatriotericaineauxnomschelou.La blondinette comme tous les autres lui fit une remarque sur sa robe.Mais,si elle venait juste de faire sa connaissance,elle savait que la New-Yorkaise était sincère.

-T’as vu, l’ourson? Isn’t it lovely? It’s designer,honey! Elle avait pris un ton de bitch américaine (elle avait appris aux côtés de Mme Harper !), totalement ironique.Sorry blondie, but i have to go…See ya !

Elle aimait parlais anglais avec Pride,ça lui rappelait un peu le pays.Mais le premier qui osera dire qu’Erin Harper est nostalgique de l’Amerique,se prendra un uppercut.
Ce qui avait éloigné Erin de la blondinette faisait un mètre quatre-vingt, costard, peau mate ,cheveux et yeux sombres,et délicieux accent mexicain.Le jeune homme était debout dans un coin,près d’une fille à la chevelure verte (Pff.Elle est toujours là,elle).Il lui fit un sourire carnassier alors qu’elle approchai de lui.


-Alors,Harper,on a peur toute seule,si peu habillée ? Il y ‘a des monstres dehors,t’sais… Glissa-t-il d’un ton charmeur.Il avait plus l’air du grand méchant loup que d’un preux chevalier.


-Oui,comment pourrais-je me défendre,avec seulement quatre trophés de championnat de boxe ?! repondit Erin,quelque peu agressive .



-Ça c’est ma nana.La meuf la moins nunuche de tout Aleksandar.


Erin tiqua au mot « nana ».Nan,il avait pas dit ça.C’était pas parce qu’ils couchaient ensemble qu’ils étaient « ensemble ».C’était juste pour se sentir moins seule le soir.Pour s’amuser.Si elle était la nana de toutes les personnes qui allait de son lit,elle serai polyandre…
Shiloh était le stéréotype des Sportifs.Ce qui impliquait que coté cerveau fallait pas espérer…Mais bon, c’était pas pour jouer au scrabble qu’elle le retrouvait le soir…Elle savait que Shiloh n’esperait que cette soirée n’aboutisse qu’a une chose.De toute façon,elle était consentante.
En aperçevant une tete un peu trop familière, la jeune se blottit contre le torse du mexicain.
Lui.Le bulgare.Fait chier.C’était la dernière personne qu’elle voulait voir.Par ce que,malgrès son QI de moule,il l’intriguait.Depuis leur rencontre à la rivière,elle lui jetait des regards en coin lorsque le voyait,et bien evidemment,il ne s’était jamais rendu compte de rien.
Merde.Il l’avait vu.Elle détourna aussitôt le regard et embrassa fougueusement Shiloh s’agrippant à ses cheveux,qui était ravi.Elle tentait de rendre jaloux le bulgare ou quoi ?
Erin était pathétique,et se serait bien baffer.Pourquoi fallait-t-il toujours que sa vie ressemble à une série pour ado ?

HRP;Pov' Erin.Vu que ta créatrice végète devant des séries débiles,t'vas en baver...
Bref,c'est donc au tour de Damyan de poster!

~~~~~~~~

Signature & vava faits par mon chewing-gum n'a moi.
Rps avec:Eleanora&Damyan-Haichiro-Damyan,Marina & Liam

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etudiant en Sport

avatar

Messages : 59
Expérience : 27
Date d'inscription : 25/08/2012
Age : 24
Localisation : Bonne question !!
Spécialité : Sportif

Feuille de personnage
Age: 17 Ans
Nationalité: Bulgare
Informations:

MessageSujet: Re: Event n°1-2 ; Le bal du Nouvel An   Sam 23 Mar - 18:43

Les fêtes de fin d'années

Il suffisait de prononcer ces quelques mots pour faire naître des étoiles dans les yeux des enfants, pour qu'une toute autre ambiance règne dans les rue des villes et que la joie et la bonne humeur gagne tout le monde. Cette période de l'année est tout simplement magique. On oublie ses problèmes l'espace d'un instant et on prend le temps de se réunir pour fêter Noël et l'année nouvelle. Mais si certains attendent ces fêtes avec impatience tout au long de l'année, d'autres l'ont en horreur...

Il était 19h et pourtant les rues étaient encore pleines de monde. L'effervescence était telle que se serait dans une de ces grandes villes américaines un soir de Noël. Bon d'accord... Plovdiv était l'une des plus grandes villes de Bulgarie mais elle devait sans doute être toute petite comparée à New-York. Toujours est-il que les rues étaient bondées malgré que la nuit était tombée depuis un bon moment déjà. Il y avait tellement de monde qu'il était impossible de marcher dix mètres sans se faire bousculer, ce qui exaspéra notre jeune bulgare. Voir toutes ces personnes, le sourire aux lèvres et heureuses de se retrouver en ce jour de fête, lui rappelait à quel point il détestait cette période de l'année. Toutes ces simagrées lui rappelait à quel point il était seul...


- Foutues fêtes !Maugréa-t-il en shootant dans une vielle canette se trouvant sur son chemin.

Pour couronner le tout, il avait fallu que le directeur de l'académie organise ce foutu bal... Bien évidemment la présence des élèves était obligatoire et c'était justement ce qui mettait Damyan de si mauvaise humeur. Lui qui avait prévu de s'exiler loin de toute cette agitation, il allait être obligé de participer à cette fête idiote. Le papy ne pensait-il donc pas que certaines personnes n'aimaient pas ce genre de cérémonies ? Vu la réponse qu'il avait donnée au bulgare lorsque celui-ci avait tenté de décliner l'invitation, la réponse devait être non...


- Voyons Damyan ! Qui voudrais rester seul le soir du nouvel an ? Tout le monde aime les fêtes de fin d'année !S'exclama-t-il en imitant le vieil homme Franchement... Il faut être né avec une cuillère en argent dans la bouche pour penser ça !

Malgré le fait que le simple fait de penser à ce bal lui donnait des envies de meurtre, Damyan se décida à regagner l'Académie Aleksandar. Arrivé dans son dortoir – qui était désert cela dit en passant - il se précipita sous la douche. Il faut dire que Plovdiv ce n'est pas la porte à côté ! Une fois sorti, il jeta un coup d’œil à l'horloge qui affichait 20h45. Constatant qu'il ne lui restait plus qu'un tout petit quart d'heure pour se rendre à la réception, il sauta littéralement dans son pantalon bleu nuit et attrapa la première chemise qui lui tomba sous la main, se fut une chemise de couleur mauve. Après avoir batailler durant quelques minutes avec sa cravate, Damyan abandonna bien vite l'idée d'en porter une et noua un foulard autour de son cou. Il regagna la salle de bain et eu un léger sursaut en se voyant dans la glace. Il n'avait jamais remarqué qu'il ressemblait tant à son père. Ses cheveux qui descendait jusqu'au bas de son cou et sa barbe taillée en collier ne faisait qu'accentuer cette ressemblance. Il resta figé devant le miroir durant un court instant avant de revenir à la réalité. Il se précipita alors hors de son dortoir - sa veste de costume à la main- et se dirigea à toute allure vers la grande salle de l'académie.

Il tombait à pic puisque le directeur venait de monter sur l'estrade et commença un petit discours que notre jeune ami n'écouta qu'à moitié. Son attention était tournée vers la décoration de la salle. Jamais il n'avait vu un décor aussi luxueux . Aleksandar n'y était pas allé avec le dos de la cuillère ! Il laissa son regard vagabonder dans la pièce, observant le houx accroché un peu partout, les tables joliment décorée ainsi que les élèves qui étaient tous sur le trente et un pour ce jour de fête. Il y avait un monde fou. Toute l'école devait se trouver là. Il lui sembla même avoir aperçu Eleanora Blake. Et c'est en voulant se diriger vers cette dernière que son regard croisa celui d'une autre jeune femme qu'il avait rencontré en même temps que Pinkie : Erin.

Pour des raisons qu'il ignora, cette fille le troublait et ce depuis leur première rencontre. A chaque fois qu'il la croisait, il devait se faire force pour en pas la fixer. Les gens le trouvait déjà assez étrange, il ne voulait pas en rajouter une couche. Mais cette fois, il ne pu se détacher de se regard qu'il trouvait à la fois sauvage et envoûtant. Ce fut elle qui rompit le contacte en embrassant le garçon qui lui tenait compagnie à pleine bouche, comme pour lui faire comprendre qu'il ne l'intéressait pas. Sans vraiment savoir pourquoi, voir Erin embrasser un autre garçon lui pinça le cœur. Sa mauvaise humeur qu'il avait réussit à réprimer jusque là refit alors surface. Frustré, Damyan s'isola sur un balcon, se fichant pas mal du froid qui lui mordait le visage.


- Tu parles d'une fête! Grommela-t-il tout en laissant son regard errer au loin.

HRP: Hello hello ! Je vous pries de m'excuser pour cette looooongue attente ! >.<
Par contre, je ne me souviens plus qui participe à l'évent, je ne vais donc pas imposer de membre. Celui qui le désire poste ^^"

~~~~~~~~

Rps in progress with :Eleanora & Erin ~ Eleanora (évent)~ Liam, Erin & Marina
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etudiante en Art

avatar

Messages : 50
Expérience : 28
Date d'inscription : 09/03/2013
Age : 17
Localisation : Demande à la chèvre.
Spécialité : Artiste

Feuille de personnage
Age: 15 ans
Nationalité: Espagnole
Informations:

MessageSujet: Re: Event n°1-2 ; Le bal du Nouvel An   Sam 23 Mar - 20:52

Cynthia n'avait aucune envie d'aller au bal, mais elle y voyait la un avantage : elle pourrait regarder les gens et éventuellement en dessiner quelques uns. Une chose quasiment surnaturelle car les clampins qui allaient aux fêtes étaient en général des gens que Cynthia ne dessinait pas. Ne voulant pas passer pour ce que les gens stupides appellent les "blondes idiotes", Cynthia garda son phénix dans son ventre, et ainsi ses cheveux de feu et son regard changeant. Elle avait fouillé dans son armoire pour retrouver la vieille robe des communions que son père organisait avant de la bannir d'Espagne. C'est ainsi que Cynthia, dans sa robe dorée et rouge, armée de son carnet, de son crayon, de son mp3 et d'un livre, pas maquillée (elle déteste sa), passa la porte et arriva à la fête.

Alors que toute personne "normale" se serait ruée vers la piste, Cynthia se rua vers le coin de la salle. Elle se mit à regarder défiler les gens, qu'elle affublait de surnoms méchants et d'adjectifs comme "commun", "banal" et "clone". Aussi, lorsqu'elle en eu marre, elle se tourna vers les gâteaux. Elle n'avait pas faim. Juste, elle voulait dessiner. Cynthia s'arrêta à mit-chemin. Non. Les gâteaux, c'était comme écrire des lettres ou lire des romans d'amour : risette, pompon, ruban, confetti, la petite maison dans la prairie, les papillons aux couleurs surnaturelles, les arc-en-ciels, les mecs qui échangeaient leur sang, etc. Des choses que celle que l'on surnommait Démon ou Enfer n'aimait pas, et n'avait aucune envie de trouver dans son carnet. Elle serait obligée de demander à Yangin de brûler la page, au risque de cramer l'académie. Ce qui ne devait surtout pas arriver, car elle serait la seule survivante, on l'accuserait de terrorisme, on la jetterait en prison et elle finirait aussi folle que sa mère. Et Cynthia ne le voulait PAS. Puis aussi, le feu pourrait détruire son piano, et les seuls souvenirs de son enfance qu'elle aimait : ses partitions.

Bref. Revenons au bal ; Cynthia s'ennuyait. Et elle n'aimait pas sa. Donc elle choisis de s'assoir sur une chaise, d'allumer son mp3 pour ne pas avoir à écouter la musique pourrie, ouvrit son livre et commença à lire. Elle en était ou... A oui. Kallik. Cynthia soupira ; elle aurait de loin préféré dessiner. Mais la poignée de bouseux dans la salle ne l'inspirait pas, comme dit plus haut.

Bon : Kallik c'est pris une balle dans l'épaule, elle à mal et... Fin du chapitre, on passe à Lusa... Qui à trouvé le moyen de se prendre une poubelle dans la tête. Cynthia attrapa un cupcake sur la table à coté d'elle. Des fois, elle enviait les ours de son livre. Eux, ils étaient libres, et seuls. Sans clampins, sans crétins et autres formes de bouseux. En plus, Toklo, Kallik et Lusa s'amusait. Ils ont une vie pleine d'aventures.
Alors que la vie de Cynthia se résume à trois choses : 1) Aller en cours, 2) Dessiner, 3) Ne pas oublier de manger.
Tout ce qu'elle espérait, c'est qu'aucun "mec" ne viendrait essayer un de ses pitoyables numéraux de paon en pleine période de reproduction sur elle. Chose qu'un "normal" nommerait la "drague". Cynthia, en entendant se mot, c'était dit : l'inventeur du dragueur c'est drogué ou quoi ?? Ce jeu de mot faisait beaucoup rire Cynthia.

Bref. Elle retourna donc à son livre. Lusa étaient sortie de la ville, et se dirigeait vers une montagne. Aïe ! L'oursonne se plante un machin dans une patte. Elle va devoir se reposer. ... Cynthia referma le livre. Elle augmenta le son de son mp3, ferma les yeux et serra son carnet tellement fort que ses doigts blanchirent. Elle tenta de s'endormir. Ou du moins de faire semblant suffisamment de temps pour que les troupeaux de coqs se cherchant une poule pondeuse l'ai trouvée. Et puis, si elle dormait, elle rattraperait son sommeil perdu dans ses escapades dans la forêt en pleine nuit juste pour jouer du piano...


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Hrp : Au tour de Trey ^^ (les deux derniers inscrits à la suite XD) /PAN/
- Kallik, Toklo et Lusa sont les trois héros du livre La Quête des Ours de Erin Hunter. Livre que je suis moi-même en train de lire.

~~~~~~~~
Je Ris. Parce qu'un rire, même dans les moments douloureux, vaut bien mieux que des larmes...

Pour la fille seule qui aimait les oiseaux et les arts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etudiant en Art

avatar

Messages : 44
Expérience : 30
Date d'inscription : 16/02/2013
Age : 18
Spécialité : Art

MessageSujet: Re: Event n°1-2 ; Le bal du Nouvel An   Mer 27 Mar - 13:44

`·.¸¸.·´´¯`··._.· Le Bal du Nouvel An `·.¸¸.·´´¯`··._.·


J'avais complètement oublié que ce soir il y aurait le bal de fin d'année, alors dès que je m'en rendis compte mon humeur en prit un coup. D'habitude je ne fêtais pas la fin de l'année, ni Noël et encore moins mon anniversaire, à vrai dire je ne fêtais rien . Je ne m'en étais jamais plein et je n'allais pas commencer aujourd'hui. J'étais en train de fouiller ma commode à la recherche d'une chemise blanche et d'une veste de costume noir. Mon pantalon était déjà posé sur mon lit et le reste fut bientôt à côté. Je me dépêchai d'enfiler mes Habis et remarquai dans le miroir que le costume m'allait plutôt bien. Ma montre en métal affichait 21 h, j'étais en retard.
•·.·´¯`·.·•

Le calme régnait dans les couloirs, seuls mes pas se faisaient entendre. Tout en marchant je nouais le noeud de ma cravate autour de mon cou et du bien avouer que ça se révélait être plus difficile que je le pensais mais je finis tout de même par y arriver. Mes chaussures de ville me faisaient mal, je n'avais décidément pas l'habitude d'être sur mon trente et un !
•·.·´¯`·.·•

Lorsque j'entrai dans la salle du bal, j'aperçus tout de suite le directeur qui était monté sur une estrade et qui venait de commencer son discours. J'écoutais d'une oreille distraite et cherchai quelqu'un du regard... Je me rendis bien vite compte que ce ne serait pas une tâche facile vut que la salle accueillait tout l'établissement. Mes yeux se posaient à tour de rôle sur les têtes des élèves que je ne connaissais pas pour la plupart.. Je souris en apercevant sa chevelure rouge. Ses écouteurs dans les oreilles elle était en train de dormir, du moins elle fermait ses paupières tout en serrant son carnet contre elle. Sans plus attendre je me dirigeai vers la jeune fille qui ne s'était pas aperçu de mon arrivée dans la salle. D'une certaine manière je m'en voulais de ne pas l'avoir invité au bal, j'aurais dû. Je me sentais nul d'avoir complètement zappé le bal si bien que je me demandais bien ce que j'allais pouvoir lui dire.
•·.·´¯`·.·•

Je tirai une chaise à côté d'elle et m'assis sans dire un mot. Je regardai la salle qui avait été décorée avec goût et imagina le petit T3 dans lequel j'avais vécu avec ma mère décorée de la même façon. Je trouvais ça ridicule parce que je m'étais sans doute imaginé cet appartement, j'étais trop petit pour m'en souvenir. Avec tout aurait été plus simple... Je reportai toute mon attention sur la jeune fille essayant d'oublier l'appartement et ma mère.


-Ce n'est pas vraiment un endroit pour dormir, tu crois pas ?

Ma tête posée contre ma main et mon bras appuyé sur le dossier de ma chaise je la contemplais de mes yeux émeraudes.

Hrp : Rp à la suite qui veut

~~~~~~~~
.Oz Bezarius  [hiki96]

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etudiante en Art

avatar

Messages : 50
Expérience : 28
Date d'inscription : 09/03/2013
Age : 17
Localisation : Demande à la chèvre.
Spécialité : Artiste

Feuille de personnage
Age: 15 ans
Nationalité: Espagnole
Informations:

MessageSujet: Re: Event n°1-2 ; Le bal du Nouvel An   Mer 27 Mar - 17:55

Cynthia allait s'endormir. Oui, même si dormir dans les lieux publics c'était pas son truc. Soudain, elle entendit une voix qu'elle connaissait à côté d'elle. Elle se leva d'un bond, faisant tomber son carnet sur le sol. Elle rougit et s'exclama :

- N... Non, je dors pas !!!

Elle ramassa rapidement son carnet. Elle aurait sans doutes mieux fait de le laisser dans sa chambre, avec son mp3 et son livre. Surtout si elle n'était pas seule. Bon. Elle se rassit. Elle capta le regard du jeune homme à côté d'elle. Évidemment, elle ne put pas s'empêcher de poser une question :

- ... Pourquoi tu me regardes comme sa ?

Elle n'avait pas parlé d'un ton agressif. Mais avec son ton calme et posé réservé aux gens qu'elle ne détestait pas. Cynthia se posait un tas de questions en même temps, sans grand rapport les unes avec les autres : Qu'allait-il arriver à Kallik ? Quelle livre allait-elle lire après ? Et si son mp3 tombait en panne ? Par quelle cours commençait-elle demain ? Et si Yangin sortait de son corps ? Et si Yangin était dans sa chambre ? Pourquoi avait-elle prit son carnet ? Savait-elle danser aussi bien que sa mère ? De quelle couleur étaient ses yeux ? Pourquoi elle avait un peu mal au ventre ? Pourquoi se sentait-elle rougir ? Pourquoi était-elle venue au bal ? A l'académie ? En les Balkans ? Pourquoi son père l'avait chassée de chez elle ? D’Espagne ? Pourquoi...
Stop. Se concentrer sur d'autres choses. En plus, elle avait déjà les réponses à certaines de ses questions. Mais Cynthia n'avait jamais dansé de toute sa vie. Le comble, surtout quand on va de son plein gré à un bal. Elle espérait qu'en plus d'avoir hérité du don de dessin et de musique de sa mère, elle saurait aussi danser. Elle avait peur d'essayer. Mais elle devait essayer. Elle réussi à dire :


- Tu veux danser avec moi ?

Et Cynthia eut mal au ventre. C'était difficile pour elle de reconnaitre certaine choses. Ou alors c'était juste qu'elle avait peur de danser. Ou simplement, elle avait une crampe d'estomac. Depuis quelques jours, la vie de Cynthia s'était embrumée. Le seul à pouvoir lui dire ou se trouve la lumière, les réponses, c'était Yangin. Et le phénix est muet. Comment un muet, sous forme d'oiseau, pourrait-il lui expliquer ? Par la grâce du saint esprit ? Cynthia ne croyait plus en dieu ni en ses miracles depuis que sa maison avait brûlée. Non, depuis que sa mère était devenue folle. Mais bon. Cynthia chassa ces sombres pensées de son esprit et attendit la réponse du jeune homme à ses côtés.

~~~~~~~~~
hrp : Trey ^^
ps : c'est quel style de musique qui passe en fait ?
Edit Elea ; Puisque Trey ne rp plus choisis quelqu'un d'autre.

~~~~~~~~
Je Ris. Parce qu'un rire, même dans les moments douloureux, vaut bien mieux que des larmes...

Pour la fille seule qui aimait les oiseaux et les arts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Event n°1-2 ; Le bal du Nouvel An   

Revenir en haut Aller en bas
 

Event n°1-2 ; Le bal du Nouvel An

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Nouvel event "à la rakgoule" ?
» Event #3 : Nouvel an 2016 !
» Nouvel an lunaire - Invocation gratuite - 24/01 au 03/02
» Se nouvel sa yo ki enteresem- Le gouvernement veut construire une capitale moder
» Barack Obama : Une victoire programmée par le Nouvel Ordre Mondial ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aleksandar Académie :: L'Académie Aleksandar :: Le Bâtiment Principal :: Réfectoire-