AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I don't need a knight,so baby take off all your amor ϟ Damyan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Etudiante en Sport

avatar

Messages : 50
Expérience : 21
Date d'inscription : 28/08/2012
Spécialité : Sport

Feuille de personnage
Age: 16 Ans
Nationalité: Américaine et Vietnamienne
Informations:

MessageSujet: I don't need a knight,so baby take off all your amor ϟ Damyan   Dim 28 Avr - 13:48

Damyan & Erin
«Hey les filles! Les princes charmants existent au rayons biscuits et par parquet de 16. »


«Et ils vécurent heureux et y eurent beaucoup d'enfants». Qu'il y 'a t'il de plus mignon qu'une petite fille qui rêve à son prince? Elle attends qu'il vienne la secourir,et que d'un baiser elle s'éveille. Elles continue d'espérer jour après jour. C'est chou tout plein,non?
Et là BIN BADA BOUM. Retour à la réalité. Le prince n'a toujours pas montré le bout de sa cotte de maille et la princesse mange seule au Mcdo.

Pendant toute son enfance Erin avait écoutée d'une voix distraite les conte de fées de sa grand-mère,trop impatiente d'aller jouer dehors avec les garçons. Elle n'arrivai pas à s'identifier à ces princesses passives et douces,ne comprenant pas pourquoi elles ne pouvait pas tuer le dragon elles-mêmes. Non,elles,elles restaient là à tricoter ou à chanter en cœur avec des stupides animaux. Il y avait bien une histoire ou elle était attentive. La sienne. Et là Bâ,se déchaînait. Son père y avait toujours le mauvais rôle,et Bâ ne se retenait pas de cracher en prononçant son nom,sa mère y apparaissait en jeune fille rêveuse et naïve. Cela devenait un roman de Dickens ou la gentille fille est abusée et manipulée par le grand méchant. Et puis il y avait cette morale «Surtout ne fais pas confiance aux hommes,ils sont foncièrement mauvais »,la vielle dame ne se souciait pas de savoir que cette morale était contradictoire aux contes de fées qu'elle racontait. Mais le principal c'était qu'Erin retienne.

Pourtant,ce soir là,la jeune métisse se trouvait dans un milieu complétement masculin. La cour des Miracles était un bar-casino-fightclub ,ou les rares qui y était acceptées était payantes. Erin,pourtant,était l'exception. Elle avait gagné son droit d'entrée en gagnant plusieurs combats d'affilée contre des hommes trois fois plus balèzes qu'elle;mais ce qui lui avait obtenir le respect des habitués,était là fois ou elle avait envoyer valser contre le jukebox un gorille qui avait osé lui mettre la main au fesses.

Dès que l'on entrait dans ce bar,on se croyait dans les années 2O et leurs fameux gangsters. Car cet endroit ,situés dans les quartiers de Plovdiv ou ne sort pas désarmé la nuit était le point de rendez-vous de tout les malfrats possibles,y on voyait de tout,des voleurs à l'étalage jusqu'au parrain de la mafia bulgare.

Erin ,debout sur une table,se déhanchait langoureusement au son du juke-box.Son short était si court qu'on aurait pu la méprendre avec les femmes qui travaillait ici;si il n'y avait pas ce regard féroce qui prouvait qu'elle n'était pas qu'un vulgaire bout de viande.Elle était complétement soule et ne se rappelait même plus combien de verres de rakia elle avait bu. Elle avait juste envie de se défouler,de se laisser aller et de foutre un bordel pas possible.D'envoyer tout chier.Elle hurla en dressant son troisième doigt.


-Va te faire foutre Alek!

Les hommes autour éclatait de rire et lui tapait dans le dos.Il faut dire que le vieux était aussi populaire qu'un Anglais en France.La jeune fille se laissa complétement emporter par ses hallucinations et par la mélodie entrainante.Elle ne pouvait s'empecher d'éclater de rire,trouvant tout hilarant.

Puis,il eut du vacarme à l'entrée,et Erin monta sur la pointe de pieds pour voir ce qui se passait.Piotrv,le videur en était venus au mains avec un jeune homme,lui interdisant l'entrée.Il eut des cris,des insultes,et des bruit de coups.C'est alors qu'elle vit le visage du jeune homme.Un visage beaucoup trop familier. FUCK. Elle aurait préféré voir Eleanora que lui.Bordel de merde. Manquant de tomber de la table,elle descendit,et couru vers le bulgare.Sa conscience ne répondait plus.S'interposant entre les deux hommes, elle se jeta brutalement au cou de Damyan,manquant de l'étouffer et de le renverser.Les mots qui sortait de sa bouche n'avait aucun sens.


-Heyyy connard!Comme je suis trop contente de voir! Plus on est de bourrés,plus on vomit! Waaah.Tu t'es bien habillé dis-donc...C'est bon Piotr, laisse le rentrer,j'le connais vu j'le déteste!

HRP: Je suis sincèrement désolée de cette énorme retard,mais pour une fois je suis contente de ma production!

~~~~~~~~

Signature & vava faits par mon chewing-gum n'a moi.
Rps avec:Eleanora&Damyan-Haichiro-Damyan,Marina & Liam

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etudiant en Sport

avatar

Messages : 59
Expérience : 27
Date d'inscription : 25/08/2012
Age : 24
Localisation : Bonne question !!
Spécialité : Sportif

Feuille de personnage
Age: 17 Ans
Nationalité: Bulgare
Informations:

MessageSujet: Re: I don't need a knight,so baby take off all your amor ϟ Damyan   Dim 19 Mai - 16:04

Après l'effort, le réconfort !

L'école n'avait jamais été le fort de Damyan. Pas qu'il n'aimait pas ça ! Disons qu'il avait de gros problème de concentration et qu'il avait sauté quelques classes... Entre son enfermement et sa vie de vagabond, il avait quand même zappé cinq années. Et voilà qu'il se trouvait de nouveau derrière un banc, dans une école de prestige qui plus est ! Car, même si elle avait été spécialement créer pour protéger des êtres aux capacités exceptionnelles, l'Académie Aleksandar restait tout de même une école avec un niveau d'enseignement assez élevé. Trop élevé pour notre jeune bulgare...

Immobile et droit comme un i, il fixait la femme qui se trouvait devant lui. Grande, fine, un visage d'ange et une chevelure noire. Elle avait tout pour plaire et aurait pu être mannequin. Mais non, il avait fallu qu'elle décide de devenir professeur de littérature ! Au grand dam de notre jeune ami bulgare. Celui-ci était plus que mal à l'aise pour plusieurs raison. La première était qu'il avait l'impression d'être habillé comme un pingouin. Mademoiselle Pastore tenait absolument que ses élèves aient une apparence soignée pour présenter leurs oraux, aussi s'était-il vêtu d'un pantalon noir , d'un blazer sans manches de la même couleur et d'une chemise blanche. Mais ce qui le gênait encore plus, c'était le regard de son professeur. Ce regard sombre qui le toisait et le jugeait, il détestait ça ! Ça lui donnait l'impression d'être un accusé qui attendait la sentence du juge. C'était un peu ce qu'il était dans un sens...


- Bon...Commença la plus âgée en fixant sa feuille de cotation Ce n'est pas fameux... Mais tu as fais un gros effort... Ça mérite au moins la moitié.

Dans un premier temps, le jeune homme se contenta d'afficher un sourire et de remercier son professeur de littérature. Mais une fois sorti de la classe, il ne pu contenir sa joie et laissa échapper un cri de victoire qui fit retourner le regard des personnes présentes sur lui. Mais Damyan ne s'en formalisa pas. Il était trop heureux pour se soucier de l'avis des autres. Un grand sourire inscrit sur le visage, il déambula un long moment dans les couloirs, réfléchissant à ce qu'il allait faire du reste de sa journée.

-Hey ! Mais c'est Dam non?!

A l'entente de son diminutif, l'interpelé stoppa sa marche et sorti de sa rêverie, remarquant qu'il se trouvait à présent à l'extérieur du bâtiment. Il se tourna vers le propriétaire de la voix qu'il venait d'entendre. Il s'agissait d'un garçon qui se trouvait dans sa classe, Pascual. L'Espagnol était accompagné d'autres garçons de sa classe, quatre pour être exacte. Il ne pouvait sans doute pas les considérer comme des amis, mais Damyan s'entendait assez bien avec cette petite bande. Aussi alla-t-il les rejoindre.

- T'es franchement bien zappé mec ! T'as un rencard ou quoi ? Demanda l'hispanophone
- Non non ! Pas du tout ! Je sors d'un oral
- Ça s'est bien passé ?

Damyan se contenta d'hocher la tête. Cette réponse sembla satisfaire le leader du petit groupe puisqu'il donna l'accolade au bulgare, l'invitant à se joindre à eux. Ils étaient apparemment sur le point d'aller faire un tour en ville . Après tout, il n'y avait pas cours le lendemain puisqu'on était vendredi alors autant en profiter. Mais avant d'aller à Plovdiv, ils avaient tenu à jouer à un petit jeu. Le but était simple, il suffisait de prendre un des verres qu'il avaient rempli au préalable et d'en boire le contenu qui semblait être du soda. Rien de bien intéressant vous me direz. L'intérêt de ce jeu était que l'un des verres contenait un ingrédient spécial. Celui qui tombait dessus gagnait. Voulant se prêter au jeu, Damyan prit un gobelet au hasard et en avala le contenu cul sec, non sans une légère grimace. Quelques minutes après, il commença à ressentir d'étrange effet. Il n'était pas malade, c'était même le contraire ! Il se sentait bien, euphorique même, et il sentait tant d'énergie en lui qu'il aurait sans doute pus déplacer des montagnes ! Apparemment, il était le grand gagnant du jeu.

La petite troupe s'était ensuite rendu en ville mais dans une partie que Damyan n'avait jamais visité. Pour cause, il s'agissait des quartiers louches... Mais il s'en fichait pas mal ! Ce soir, il était un autre homme. Et c'était peu de le dire. Il n'avait aucune idée de ce qu'était réellement « l'ingrédient spécial » qu'il avait ingéré mais il lui avait donné une audace qu'il ne se connaissait pas.


- Hey les gars ! Vous pariez combien que je rentre dans ce bar gardé par un gorille ?Annonça-t-il en désignant le dit gorille du doigt.
- Tu veux rentrer dans la Cours des Miracles ? Mais t'es malade ! Tu passeras pas la porte !Protesta Pascual.

Mais le Bulgare ne pris pas attention à ces paroles qu'il avait entendue d'une oreille distraite, avançant déjà vers le videur. Arrivé à hauteur de ce dernier, il voulu passer mais l'homme lui barra la route. Damyan reporta alors son attention sur lui. Il s'agissait d'un colosse qui atteignait facilement le mètre 90. Il ne lui manquait plus que la peau verte et il ressemblait à Hukl ! Pas le moins du monde impressionné, Damyan tenta quand même de passer l'entré du bar. Toutefois, l'armoire à glace ne semblait pas l'entendre de cette oreille et le rabroua d'une bonne droite au visage.


-Espèce de...

Il n'eut le temps d'en dire plus qu'une silhouette, bien plus petit et fine, s'interposa entre les deux hommes. Il lui fallu un moment pour réaliser qu'il s'agissait d'Erin. Il la fixa d'un air ahuri alors qu'elle s'accrochait à son cou – elle semblait être dans un état aussi douteux que Damyan- , ne s'attendant pas à la voir ici. Mais ce n'était pas lui qui allait s'en plaindre ! Et tandis qu'elle s'arrangeait avec le videur après avoir salué son copain de classe de façon plus qu'étrange, celui-ci continuait de l'examiner sous toute ses coutures. C'était une attitude peu galante, mais il ne pouvait s'en empêcher. Cette fille l'avait fasciner dés la première fois qu'il avait posé son regard sur elle. Elle était tellement différentes des femmes de Bulgarie et même de celles fréquentaient l'Académie à vrai dire.

Notre jeune amis, fut ensuite attiré à l'intérieur du bâtiment, sous les acclamations de ses compagnons de soirée. En mauvais gagnant, Damyan se tourne vers le videur et lui présenta gracieusement son majeur avant de suivre Erin. L'endroit -décoré de façon vintage- ne semblait être occupé que par des hommes, si l'on faisait bien sûr exception des serveuses. Toujours aussi euphorique, il s'installa sur une chaise vide et reporta son attention sur Erin.


- Hé beh ! Je ne savais pas que tu fréquentais de tel endroit Miss crochet du droit ! C'est quand même fou ! T'es la seule fille ici ! Comment t'as fait pour gagner ta place ? T'les a tous explosés?Demanda-t-il, hilare.

~~~~~~~~

Rps in progress with :Eleanora & Erin ~ Eleanora (évent)~ Liam, Erin & Marina
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

I don't need a knight,so baby take off all your amor ϟ Damyan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Haiti des années 60-70-80: Le pays était-il mieux sous Papa et Baby Doc ?
» Baby Doc et Michèle Bennett, un couple très détesté des Haïtiens.
» Retour-surprise: Baby Doc a-t-il été manipulé?
» Baby Deoxys alias Deox
» Screen armures 165 Knight

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aleksandar Académie :: La Ville de Plovdiv :: La Grande Place-