AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ah comme le monde est petit!♫ [PV Hideko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Etudiant en Sciences

avatar

Messages : 22
Expérience : 5
Date d'inscription : 15/04/2013

Feuille de personnage
Age: 18 ans
Nationalité: Japonnaise
Informations:

MessageSujet: Ah comme le monde est petit!♫ [PV Hideko]   Lun 20 Mai - 22:08

La journée avait été plutôt enquiquinante. En effet. Les cours avaient été soporifiques à cause d'une simple chose : on n'avait rien apprit au jeune homme. Satoshi était quelque peu embêté d'être à nouveau dans un établissement scolaire. Bon d'accord, en une semaine il n'avait pas pu tout voir, mais pendant ce temps il n'avait rien apprit de nouveau. Même déscolarisé, il avait su acquérir plus de connaissance en lisant qu'en allant en cour. Assit à son bureau, il laissa échapper un soupire tout en rangeant ses affaires dans son sac. Peut-être que plus tard on lui apprendra autre chose que sur le cycle de l'azote et tout, et qu'il sera plus heureux. Qui sait? Puis même, pourtant faire grise mine en sachant qu'en étant dans cet internat il avait plus de liberté? Il pouvait aller là où il le voulait, sans surveillance.... Il pouvait même s'approcher d'une fenêtre! Bon d'accord, il devait être le plus discret possible et se taire sur son identité, mais il avait tout de même le droit de faire tous ce qui lui plaisait, et ses ravisseurs ne pouvaient rien contre cela!

Rien qu'en pensant à sa future sortie en solitaire dans la ville, le jeune homme affichait un grand sourire béat. Mais quelque chose le tira de ses rêves. Quoi donc? Des petits rires et cris de ses camarades. Il regarda donc en direction de la porte de la salle de cour : ses camarades entouraient quelque chose et l'admiraient. Qu'était-ce donc? Il n'en savait rien, mais il s'en fichait un tout petit peu jusqu'à entendre que la chose en question avait de belles grandes oreilles. Tiquant que c'était sans doute son lapin, l'asiatique ne pu s'empêcher alors de s'approcher de la troupe pour voir... son compagnon à grandes oreilles. Il avait du s'échapper de la chambre, d'une façon ou d'une autre. En quoi que les animaux n'étaient pas aussi stupides qu'ils en avaient l'air. Voyant son maître plutôt inquiet, la peluche vivante se tira en courant. Et il ne fallut que quelques secondes pour que l'étudiant se mette alors à le courser.

"Byakuya! Ici!"

Mais le lapin ne s'arrêta pas, préférant speeder. La course poursuite continua quelques minutes dans les couloirs et les escaliers de l'établissement. Bien sûr, le jeune homme évitait de pousser les gens qu'il croisait. Mais au bout d'un moment, le lapin s'arrêta près de quelqu'un, sans doute fatigué de courir. Son maître en profita pour en faire un bond pour se jeter sur lui et l'attraper en vitesse dans ses bras.

"Veuillez m'excusez,dit-il à la personne en face de lui."

Relevant la tête pour mieux regarder son interlocuteur, Satoshi cru qu'il allait avoir un arrêt cardiaque. C'était une jeune fille qui se présentait devant lui, bon il n'y avait rien de mal à cela... Mais cette chevelure et ces yeux ne lui étaient pas inconnus. Oh que non. Il l'a reconnu immédiatement.

"Hideko?"

Son cœur battait la chamade. Cela faisait bien longtemps qu'il connaissait cette jeune fille, mais il ne savait pas si il devait être content de la revoir ou au contraire, en avoir peur. Elle avait disparu un an avant lui, elle qui avait été sa camarade de jeu avec son frère lors des réunions et des fêtes qu'avaient autrefois organiser son père. Mais jamais il n'a su pourquoi d'ailleurs. Cependant, il craignait qu'elle lui demande ce qu'il faisait là et ce qu'il en était devenu de ces parents. Après tout, il était incapable de mentir, et surtout si il connaissait bien cette personne.

"Que fais-tu ici? Je te croyais disparue?"

Mais malgré son angoisse, il laissa tout de même la joie l'emporter. Satoshi était à présent tout souriant, voire même presque en larmes de revoir une ancienne amie dont il n'avait pas eu de nouvelles depuis six ans.

"Ah comme je suis heureux de te revoir! Comment vas-tu depuis tous ce temps?"

Il était conscient qu'il l'assommait de questions. Mais il était si heureux de la revoir! Bon d'accord elle pouvait être un potentiel danger pour ses ravisseurs et lui, mais après... il se pouvait bien qu'elle ignore ce qui s'était passé au Japon.

~~~~~~~~
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etudiante en Langue

avatar

Messages : 45
Expérience : 27
Date d'inscription : 06/01/2013
Age : 18
Spécialité : Langue

Feuille de personnage
Age: 16 Ans
Nationalité: Japonaise
Informations:

MessageSujet: Re: Ah comme le monde est petit!♫ [PV Hideko]   Mar 21 Mai - 18:58

Hideko sa réveilla sur le toit de l'académie. Ne posez pas de question. C'est normal. On s'habitue avec elle, elle veut pas avoir à supporter son colocataire, comment il s'appelle déjà ?...Ah oui ! Trey ! C'est un gentil garçon poli et bien élevé, tout le contraire d'Hideko, et elle n'a pas vraiment envie de faire des étincelles dans sa chambre. Donc elle dormait sur le toit. Pour les autres c'était devenu une routine. Les élèves commençaient doucement à s'habituer à sa présence endormit sur le toit, et tout le monde s'accordait à le dire : Hideko est bien plus agréable endormit qu'éveillé. Le seul danger qu'elle émane quand elle dort est le fait qu'elle paraît inoffensive et assez mignonne...ou alors son hermine qui manquera pas de vous sautez à la figure. Non mais la bestiole elle est pas enragé hein, elle est juste comme sa maîtresse, faut pas le faire chier quand on dort, ou alors il est juste hyper protecteur ou possessif. Ca dépend du point de vue. Enfin bref. La jeune fille s'étira doucement, prolongeant sa silhouette et son ombre. Ses yeux se rivèrent vers le ciel d'un bleu azur. Aucun nuage ne venait obscurcir la l'étendu bleu devant devant elle. Elle grimaça. Quelle affreuse journée ! Une brise fraîche caressait sa peau. Heureusement que le soleil n'avait pas décider de venir enquiquiner sa peau blanche.Sinon elle aurait fucké ses rayons un truc de ouf, en plus elle aurait été d'une de ces humeur après.

En se relevant elle laissa monter son hermine sur elle pour se loger dans sa poche, chaude et confortable : Hideko une vraie chambre transportable !...Bon ok, c'est la "chambre" qui transporte machin-truc là mais bon. Elle avançait dans les couloirs, vide, désert, les gens devaient sans doute déjà être...mince comment ça s'appelle déjà...ah oui les cours ! Ca fait pas mal de temps qu'Hideko y est pas allée en fait. Elle se demande même si au fond on l'a pas renvoyé ou quelque chose et qu'elle est pas au courant. Faut pas avouer que ça la ferait chier. Cet endroit est déjà plus douillé et confortable que ses hangars moisi et puant dans lesquels elle logeait. Elle avait avancé longtemps. Elle se retrouvait nez à nez avec un...cul-de-sac. Lorsque qu'elle tourna les talons pour rebrousser chemin , mains dans les poches, la sonnerie retentit. Elle ferma les yeux. Bordel ça allait être pleins de monde les couloirs maintenant, surtout que d'après le placement du soleil, ça devait être l'heure de la "récréation" ou un truc du genre. Oui, Hideko se fiait au soleil pour deviner l'heure, raison ? Depuis qu'elle a fugué elle a pas trop les moyens et le temps de s'acheter un portable ou une montre . Wai wai, Hideko elle vit dans son temps. Quoi comment ça elle est jeune ? Mais attendez z'avez vu ses cheveux blancs et ses yeux rouges injecter de sang ?...Bon ok j'me la ferme.

Hideko attacha sa veste à sa taille puis se laissa glisser contre le mur , la tête basse son regard fixant son débardeur blanc et son jean déchiré bleu vieillot. Elle attendit que le temps passe, son hermine remuer dans la poche du blouson et réussi finalement à sortir. Elle joua avec les rebords du pantalon d'Hideko quand il releva la tête. Hideko en fit de même puis vit une petite boule de blanche avec de grandes oreilles courir vers eux, instinctivement elle se releva, mettant son hermine sur son épaule, en commençant à faire apparaître une fumée de glace sur sa main mais elle remarqua rapidement que ce n'était tout bonnement qu'un lapin. Elle haussa un sourcil quand celui ci s'écroula à bout de souffle et attrapa de justesse machin truc par la peau du cou avant qu'il ne saute sur le pauvre lapin pour le déchiqueter. Alors qu'elle allait se baisser pour ramasser la boule de poil alors que l'autre truc enrager s'exciter elle vit quelque chose fondre juste devant ses pieds en manquant de la faire tomber, pour attraper la bestiole devant elle. Il bafouilla un bref "Veuillez m'excuser" et tout le machin puis releva la tête vers elle. Ce regard, cette personne...elle lui semblait familière. D'un coup le garçon prononça son nom. Quoi ? Il était délégué dans la même classe qu'elle et il avait jeté un coup d'oeil à sa photos ? Y'a quoi de sorcier ?...Non définitivement ce n'étais pas ça. Hideko se crispa et fixa le garçon devant elle en mettant son hermine dans sa poche.


"Que fais-tu ici? Je te croyais disparue?"

Hideko eu l'impression de replonger dans un gouffre dans lequel elle avait cru l'espace d'une seconde pouvoir s'échapper. Celui de son passé. QUi était ce garçon ?! Elle ne se souvenait plus, elle aurait pu si elle avait cherché dans sa mémoire mais elle n'avait pas le courage, se rappeler de sa mère, son père, son frère et le seul enfant de son âge à peu près qui l'avait accepté l'a déstabili....Elle bugua intensément. Sato...Satoshi c'est ça ? Oh putain....elle n'en revenait pas. Disparu ? Il n'était pas au courant qu'on l'avais dites comme morte ?...Oh Mon dieu... Mais qu'est ce qu'il foutait là ?....[/b]

"Ah comme je suis heureux de te revoir! Comment vas-tu depuis tous ce temps?"


[i]Elle baissa les yeux. Comment elle allait ? Elle allait lui répondre quoi ? "Bah j'ai fugué de chez moi, t'sais j'me suis pas faites kidnappé ou aut'chose j'suis partie de mon plein gré t'vois, après avoir tué deux de mes camarades en les enfermant dans un cercueil de glace ah et j'ai manqué de me faire violer aussi, et toi ? " Et puis elle avait beau tenté elle n'arrivait pas à trouver une once de gentillesse en elle, comme si revoir un pote de son ancienne vie l'avait encore plus refroidit. Elle avait tout fait pour détester le monde où elle était avant pour ne pas regretter de l'avoir quitter, elle a tout fait pour détester ceux qu'elle appréciait avant. Elle contenait une rage et une frustration sans pareille à cette instant et frappe violemment le mur qui se recouvra de verglas puis elle passa sa main sur son visage et poussa un long soupir, la gorge noué de colère, pas envers Satoshi, envers elle même en un sens.


"-Désolée. Erm....ça...peut...aller. Elle le plongea ses yeux rouges dans les pupilles de son interlocuteur. Ne préviens personne d'accord ? Pas tes parents ni les miens, j'ai été déclaré comme morte dans ma famille et je compte bien le rester. J'ai changé, je suis plus la gentille gosse de riche d'avant ok ? Si on me cherche on m'trouve c'clair ?!"

Elle baissa soudain les yeux. Pourquoi elle s'en prenait à lui ? C'était une des rares personnes à l'avoir accepter pour le fait qu'elle soit albinos avec des yeux rouges qui plus est, et en plus il l'avais reconnu au premier regard, il était un très bon ami. Il doit toujours l'être. Elle passa sa main dans ses cheveux en toussant, pas du tout à l'aise, la gorge nouée.

"-Erm...et...tu vas bien ?"

Voir Hideko au dépourvu complètement gêné et vulnérable...VITE APPORTER UNE SALOPERIE DE CAMERA !! On pourra tirer ces images contre elle !!

~~~~~~~~


Dernière édition par Hideko Hanabi le Mer 5 Juin - 18:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etudiant en Sciences

avatar

Messages : 22
Expérience : 5
Date d'inscription : 15/04/2013

Feuille de personnage
Age: 18 ans
Nationalité: Japonnaise
Informations:

MessageSujet: Re: Ah comme le monde est petit!♫ [PV Hideko]   Mar 21 Mai - 20:17

Quelque chose n'allait pas chez la jeune fille, et ça Satoshi le sentait. Est-ce qu'il avait fait ou dit quelque chose de mal? Ou était-ce peut-être le choc de le revoir? Mais il eut aussitôt la réponse de son ancienne amie, quoiqu'elle le demeurait toujours. Elle? Morte? Il n'avait pas apprit sa mort. Peut-être parce qu'on n'avait pas voulu le faire pleurer. Et c'était donc pour ça qu'il ne l'avait pas revu l'année précédent sa disparition. En tout cas, il était heureux qu'elle allait bien, d'une façon ou d'une autre. Mais il tiqua quand même lorsqu'elle lui parla de ses parents, en quoi qu'il ne devait rien dire. Avec un sourire gêné, il répondit :

"Heureux que tu ailles bien. Et ne t'inquiète pas. Je serai aussi muet qu'une carpe."

Et il avait bien intérêt à l'être. En effet. Vous imaginez un peu la scène? Le garçon qui n'a pas vu ses parents depuis cinq ans les appeler soudainement pour leur dire "allo papa? Allo maman? Y'a Hideko qui est vivante et qui est actuellement à mon école là! Tu sais, Aleksandar Académie! Ha moi? Oui je vais bien, t'inquiète pas, mes ravisseurs me paient bien l'internat, et vous n'aurez pas dans la rançon les frais de scolarisation!♥". Il risquerait de se faire tuer par les brigands. Mais il n'avait pas besoin de préciser à Hideko pourquoi il ne dirait rien n'est-ce pas? En tout cas, elle lui demanda comment lui, allait.

"Oh moi? Ça va aussi..."

Si Hideko avait l'air gêné, le jeune homme l'était tout autant. Ils étaient en fait tout les deux dans une même école dont leurs parents ne devaient pas en connaître l'existence. L'une était "morte", l'autre un otage. En fait, ils étaient tout les deux dans la même situation, même si en soit Satoshi n'avait pas le choix de se taire.

"T'inquiète... moi aussi je ne suis plus le gosse de riches d'avant... En quoi on change avec le temps n'est-ce pas? Donc je n'irais pas t'embêter avec ces histoires politiques et économiques... puis même avec tes parents! Promis, juré, mais pas craché... parce que cracher c'est malpoli et pas propre..."

Oui, bon d'accord, il vivait à présent avec des brutes qui n'avaient pratiquement aucune éducation. Et pourtant, il avait gardé quelques-unes de ses manières, et donc tous ce qui touchait la politesse et le respect. Mais aussi l'hygiène. Ainsi donc il ne crachait pas, car il trouvait cela répugnant. Et le jour où il crachera, ce sera sans doute parce qu'on l'aura vraiment énervé ou parce qu'il devra rendre la chose. Mais passons. Quelque chose tracassait Satoshi. Pourquoi est-ce qu'elle se faisait passer pour morte? Bon à cause des parents sans doute mais comment? Pourquoi n'allait-elle pas vers ses parents pour dire qu'elle était vivante? Cela l'enquiquinait de ne pas le savoir, mais chacun avait ses secrets et il le respectait. Lui-même en avait un et ne devait pas l'annoncer aux autres.

"Tu es ici depuis longtemps?"

C'était une question toute bête mais qu'il avait eu besoin de poser pour surmonter son mal-être devant son amie. Le lapin pouvait le sentir, serré dans les bras de son propriétaire.

"D'ailleurs ici, il n'y a que des personnes spéciales avec un don non? C'est quoi le tiens?"

~~~~~~~~
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etudiante en Langue

avatar

Messages : 45
Expérience : 27
Date d'inscription : 06/01/2013
Age : 18
Spécialité : Langue

Feuille de personnage
Age: 16 Ans
Nationalité: Japonaise
Informations:

MessageSujet: Re: Ah comme le monde est petit!♫ [PV Hideko]   Sam 8 Juin - 21:47

Hideko poussa un long soupire de soulagement quand il lui assura qu'il serait aussi muer qu'une carpe...Quoi que. Les carpes c'est peut être les poissons les plus bavard de...SOUS L’OCÉAN SOUS L’OCÉAN Y'A PAS DE SOUPE DE POISSON PAS DE COURT BOUILLON PAS DE MARMITON~!! ...Hum Hum. Bref. Elle se passa dans sa tête toute les tortures qu'elle pourrait lui faire subir si ils caftait aussi. Ça avait beau être son ami c'était du passé puis maintenant faut bien le dire, la définition d'Hideko du mot ami est assez...abstraite. Compter sur quelqu'un et inversement, elle ne sait plus ce que c'est. Elle a toujours vécu en solitaire, chacun pour sa peau, c'était comme les animaux la loi du plus fort est la meilleure. Et ça, elle le retiendra toute sa vie, même dans le monde de la ville moderne et sociable. Son regard se releva doucement. Satoshi lui certifia qu'il allait bien dans un ton assez...éloigné. Gêné, distant. Les deux étaient vraiment mal et un léger silence pesant s'instaura. Si ça continuait elle allait se barrer, c'est pas possible.

"-T'inquiète... moi aussi je ne suis plus le gosse de riches d'avant... En quoi on change avec le temps n'est-ce pas? Donc je n'irais pas t'embêter avec ces histoires politiques et économiques... puis même avec tes parents! Promis, juré, mais pas craché... parce que cracher c'est malpoli et pas propre..."

...C'est-à-dire ? Rah il aurait pas pu développé ? Hideko elle aime pas poser de questions sur le passé des autres, 'fin elle pense que ça ne la concerne pas. Même si la curiosité la pointait plus que tout, de toute façon il était hors de question qu'elle fasse une quelconque chose qui serait susceptible de faire ressortir de vieux dossier du passé. Puis elle haussa un sourcil. Cracher c'est malpoli et pas propre nananananèreuh. Et il osait dire qu'il n'était plus ce gosse de riche ? 'Fin après tout être poli ne signifie pas forcément être riche mais bon. Les parents de Satoshi avaient fait faillite ? Ah non merde c'est vrai, pas se poser de questions. Elle soupira et passa sa main dans ses cheveux, une chose est sure : elle ne serait plus vraiment en bonne entente avec Satoshi. Même si les deux n'étaient plus riches visiblement, leur manières de voir les choses, de parler et juste de vivre est totalement différentes à présent.

Satoshi lui demanda si elle était ici depuis longtemps. Un mois ou deux peut être, vu qu'elle passe son temps à dormir et à sécher elle en perd légèrement la notion du temps. Hideko haussa les épaules et alors qu'elle allait répondre, le garçon ouvrit la bouche pour parler. Mais c'est quoi cette manie à couper tout l'monde comme ça ?


"-D'ailleurs ici, il n'y a que des personnes spéciales avec un don non? C'est quoi le tiens?"

Hideko haussa un sourcil puis gonfla les joues. Purée, elle avait quasiment oublié que cette école ne contenait que des énergumènes aux pouvoirs surnaturelles. D'ailleurs si un jour on lui avait dit qu'elle était un glaçon géant peut être qu'elle n'aurait jamais fugué. Elle réfléchit doucement puis regarda Satoshi. Oh Mon Dieu. Le hasard, le destin où toute les merdes auquel Hideko ne croyait plus depuis longtemps lui avait joué un tour bien chiant. Surtout que les ressemblances étaient...frappante. Tout les deux ne semblaient plus être riche, tout les deux avaient une bestiole qui plus est blanche, tout les deux avaient atterrit à cette foutue académie d'Aleksandar et surtout : tout les deux étaient pourvus d'un foutu pouvoir de merde qui gâche une vie en deux secondes chrono. Hideko soupira et une fumée blanche qui jeta un léger courant d'air frais puis elle mit sa paume gauche à plat et mit son point droit dans celle ci. Elle se concentra et un pic de glace se matérialisé sur la paume. Elle regarda Satoshi en haussant un sourcil.

-Ceci éclaire ta lanterne où je n'est pas été assez perspicace ?

Elle éclate le pic par terre et sous le bruit, son hermine s'agite dans sa poche et elle soupire et y donne un léger coup de poing pour que celle ci se calme en murmurant "Sale bête."

_____________________________________________________________________________
HRPG : Désolée d'avoir mit autant de temps à répondre, j'étais dans la période d'examen et je devais réviser aux risques de me faire taxer l'ordi donc j'étais disponible uniquement sur skype. Désolée pour ce rp' pas inspiré, mais je suis juste à court d'idée donc j'espère que tu me pardonneras >:

~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Ah comme le monde est petit!♫ [PV Hideko]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ah comme le monde est petit!♫ [PV Hideko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le petit monde d'Angélique
» Le monde est petit
» Le monde est petit... Indrani. [Closed]
» "Le monde est petit, très cher !" [PV Hakuryuu]
» Le monde est petit, tout est lié... [Relations d'Aris]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aleksandar Académie :: L'Académie Aleksandar :: Le Bâtiment Principal :: Couloirs-