AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ca fait du bruit mais ça ne se contrôle pas ~ [Pv Winnie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Etudiant en Littérature

avatar

Messages : 91
Expérience : 47
Date d'inscription : 03/09/2012
Age : 21
Spécialité : Littérature.

Feuille de personnage
Age: 18 Ans
Nationalité: Anglaise
Informations:

MessageSujet: Ca fait du bruit mais ça ne se contrôle pas ~ [Pv Winnie]   Sam 29 Sep - 17:03

    L'ennui... Une émotion des plus dérangeante car quand elle nous tiens dans le creux de sa main, on est dans un état de fatigue nous forçant presque à chercher quelque chose à faire. Le pire étant que nous pouvons prendre la première chose à nous passer sous le nez, que ce soit des altères quand on est accroc à la musculation, ou jouer avec une peluche ça aussi c'est assez fréquent. Cela ne m'est jamais arrivé puisque les seuls moments où j'aurais pu m'ennuyer auraient étés les quelques secondes avant que je me mette à faire des exercices physiques. Je n'avais pas pour but de devenir un mastodonte bourré de stéréotypes mais je préférais m'entraîner que de ne rien faire, et puis il me fallait un corps qui puisse suivre la force de mon bras droit. Ce dernier était bien supérieur à la puissance que pouvait avoir un être humain, je pense qu'avec de l'entraînement j'arriverais à soulever une bonne tonne avec ce bras unique, incroyable hein ? Enfin bref, je n'aimais pas l'ennui, pour moi il n'y avait rien de plus insupportable que de s'ennuyer tout seul dans son coin. Couché dans mon lit, le soleil ayant déjà dépassé son zénith, j'observais silencieusement le plafond de ma chambre. Je n'avais pas envie de me lever, j'étais fatigué... Alors que je n'avais fait que dormir, pourquoi étais-je aussi fatigué ?... Je ne le savais pas et cela m'énervait, donc je me levais en enfilant les quelques habits qui étaient près du lit et les enfilaient avant de sortir en claquant la porte derrière moi....

    Je ne savais pas si quelqu'un avait entendu le bruit de la porte et je m'en contrefichais pas mal en réalité, il fallait que je me défoule sur quelque chose. Le terrain d'entraînement était un peu loin de mon bâtiment, et je n'avais pas envie de mettre trop de temps à marcher... En sortant des dortoirs je pouvais voir non loin le gymnase, voilà la solution à mon problème. A vrai dire ce bâtiment de l'académie n'était pas officiellement ouvert, mais je pensais que si j'y allais juste pour quelques heures cela ne sera pas assez suffisant pour me punir, donc autant profiter. Je m'approchais du gymnase en ouvrant la porte de devant pour finir par rentrer assez rapidement. Les locaux étaient propres, tout était nettoyé, on pouvait même se refléter sur le sol si on approchait notre visage de ce dernier. Je n'attendais pas longtemps avant de me diriger vers les équipements utilisables lors des entraînements pour certains sports de combat comme la boxe ou le karaté, je pouvais voir des gants ainsi que des casques, sans oublier les sacs de sables tous aussi robustes les uns que les autres. J'en prenais un avec mon bras droit pour l'installer sur mon épaule et me diriger là où on accrochait les sacs de sables. Comme il n'y avait pas d'accroches, il fallait faire passer une chaîne reliée au sac par-dessus une barre de fer situait plus haut que nous, puis tirer pour suspendre l'objet volumineux. Donc voilà, tout était installé, il n'y avait plus qu'à se défouler, je retirais mon T-shirt sombre pour être torse nu et enroulait un bandage blanc sur mon poing gauche, pour ne pas me déchirer la peau à force de frapper le sac...

    J'étais enfin prêt, je repliais mon bras droit et le gardait collé à mon corps, tandis que je donnais quelques directs de mon gauche, donnant des petites frappes. Petit à petit les jabs devenaient de plus en plus fréquent, rapide, puissant, bruyant. Je pouvais sentir le sac se soulevait légèrement à chaque coup, m'incitant à y aller plus violemment, m'entraînant dans une petite frénésie qui m'était propre. Je me sentais petit à petit coupé du monde, je n'apercevais plus le reste du gymnase ou autre, je ne voyais que le sac de sable sur lequel je devais continuer de frapper, voulant me défouler pour calmer quelque chose dans mon esprit. Je ne savais pas ce que c'était, alors que les directs de la gauche se multiplier, je réfléchissais, me posant mille et une questions qui n'avaient aucunes réponses. Je repensais au passé, les erreurs qui m'ont fait fuir de Londres, était-ce une erreur de contrôle ou la perte de la situation ? Je réfléchissais à propos de l'académie, est-ce que cela m'a été utile d'avoir été ici en fin de compte ? Bien sûr que oui mais l'ultime question que je me pose est... Et après ? Qu'est-ce que je fais maintenant que je suis proche de terminer mon année au sein de l'académie ? Suis-je prêt à repartir à Londres et à me faire accepter comme je suis ? Étais-je prêt à vivre en société malgré mon pouvoir ?... Plus je pensais à cela et plus je frappais brutalement le sac de sable en serrant fermement mon poing, avant d'avancer mon pied droit et d'armer mon bras droit pour frapper avec une force démentiel le sac qui se mit à s'envoler sous la puissance...

    Ne résistant pas au choc, la chaîne reliée au sac se détachait du sol pour faire voler le sac dans la direction où j'avais frappé, mais je remarquais alors une personne de l'autre côté et donc attrapait par réflexes la chaîne pour tirer brusquement dessus et rabattre le sac directement au sol, faisant claquer ce dernier dans un bruit sourd. J'étais littéralement essoufflé, la sueur étant visible un peu partout sur mon corps à moitié nu. Je me redressais en observant la personne présente, voyant qu'elle allait bien alors que le sac était couché par terre à deux mètres d'elle. J'étais bien rassuré de savoir qu'elle n'avait rien, néanmoins j'avais utilisé mon bras droit pour frapper le sac alors que je me l'étais souvent interdit de l'utiliser autre part que sur le terrain d'entraînement, cela devait être sous la colère... Encore une preuve de ma perte de contrôle, si je n'avais pas réussi à attraper la chaîne qui sait dans quel état serait la demoiselle... Je relevais la tête pour m'adressait à la personne avec un visage aussi pâle que ses cheveux, je me demandais si elle n'était pas choquée à la vision de mon bras déformé...


      - Vous allez bien ? Désolé je ne vous ai pas entendu rentrer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etudiante en Sport

avatar

Messages : 57
Expérience : 16
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 20
Spécialité : Sport

Feuille de personnage
Age: 17 Ans
Nationalité: Américaine
Informations:

MessageSujet: Re: Ca fait du bruit mais ça ne se contrôle pas ~ [Pv Winnie]   Dim 30 Sep - 21:16



❝ Ça fait du bruit ❞
mais ça ne se contrôle pas ~



PV ✖ Nero & Winnie

Même en temps que sportive aguerrie, Winnie avait trouvé aujourd'hui le moyen de se lever aux alentours de onze heures du matin. Après tout, elle avait bien le droit puisqu'elle avait passé la soirée à faire la fête chez des gens qu'elle ne connaissait même pas... avouons tout de même que ce n'est pas une vraie excuse, mais on lui pardonnera quand même, tout simplement parce que c'est le weekend, et qu'elle n'avait donc aucune raison de se lever aux aurores. De plus, elle ne pouvait pas rentrer chez son père pour deux jours – ben oui, prendre l'avion jusqu'à NYC ne serait pas super intelligent pour si peu de temps – alors autant qu'elle trouve quelque chose à faire de ses vendredis soirs avant de sombrer dans la dépression. S'ennuyer entraînait chez elle ce genre de réactions, oui; car tout le monde n'est pas formé pareil, et c'est pour ça que pendant que certaines décuvaient dans les bras de beaux inconnus, Winnie se réveillait seule dans son lit. Encore heureux tiens, manquait plus que ça, qu'un mec entre dans sa vie ! Elle n'était définitivement pas faite pour ça, que ce soit une vie débauchée ou dépendante à un homme... Apple ne tenta même pas de se relever tant la douleur qui lui tiraillait le crâne était forte. Ça lui apprendra à boire sans compter les verres ! Elle l'avait mérité, certes, mais au moins elle se sera éclatée le temps d'une soirée. Ses cheveux pâles éparpillés sur son oreiller formaient des nœuds monstrueux et sa bouche était tellement pâteuse qu'elle en avait des nausées. King Jack, lui, dormait à poings fermés près de la tête de sa maîtresse, sans changer de d'habitude à vrai dire. Il ne l'avait pas accompagnée la veille et avait préféré se promener Dieu-ne-sait-où, pour revenir aux alentours de quatre heures du matin, entrant par la fenêtre laissée ouverte. Apple finit par se redresser sur ses coudes et s'adossa contre le mur en tirant la couette sur ses jambes. La pièce continuait de tourner, mais beaucoup moins vite que tout à l'heure... c'était déjà un bon progrès. Son bras alla s'écraser sur la table de chevet, cherchant à tâtons sa boîte de médicaments, toujours présente pour elle dans ce genre de moments; mais au lieu de la trouver en premier, elle ramassa une feuille de papier sur laquelle la ravissante écriture de sa soeur pouvait se lire : « Coucou ma petite Apple ! J'espère que tu vas mieux qu'hier soir, parce que je te confirme que t'étais pas dans la meilleure forme qu'il soit. J'ai des vidéos, on les regardera ensemble si tu veux... je t'ai ramené à l'académie, tu n'as pas fait trop de bêtises donc tout va pour le mieux. Je suis sortie assez tôt ce matin et je rentre ce soir. Bisous, Wendy. » Elle relut plusieurs fois la lettre - Dieu merci, écrite en anglais, sinon le déchiffrage aurait été impossible - et la reposa brusquement sur le bois, faisant tomber sa boîte de médocs. Elle rejeta la tête contre le mur, ferma les yeux puis inspira. Elle n'essaya pas de se rappeler ce qui était arrivé la veille, puisque c'était bien inutile pour l'instant, et surtout impossible. La jeune fille décida de balancer ses jambes hors du lit et tenta de se mettre debout, peut-être un peu trop vite au goût de sa tête qui commença à lui tourner. Apple se rassit immédiatement tout en prenant le temps d'attraper sa boîte de médicaments dont elle ne connaissait même plus les effets originaux tant elle les utilisait pour n'importe quoi. D'un geste maladroit, la blonde attrapa la bouteille d'eau posée sur la même table et prit cinq ou six comprimés d'un coup qu'elle fit passer en quelques gorgées. Puis, sans prévenir personne, elle se rendormit aussi vite qu'elle s'était réveillée.


Ses yeux se rouvrirent peu après les douze coups de midi. Sa tête allait déjà mieux mais le prix à payer pour cette guérison rapide était un engourdissement assez fort de ses muscles. Heureusement, ça n'était pas la première fois qu'elle assistait à ce genre de fêtes alors Apple savait bien la démarche à suivre. Lentement mais sûrement, l'adolescente se leva et traîna des pieds jusqu'à la salle de bain, avant de se déshabiller rapidement puis de se glisser sous l'eau gelée. Ce n'était certes pas la meilleure idée du siècle mais elle savait ce qu'elle faisait, du moins en apparences. Winnie termina de prendre sa douche, alla chercher une tenue plutôt légère – short et débardeur – et enfila une paire de chaussures confortables. Avant de sortir de la chambre, elle jeta un coup d'œil vers Jack, confortablement blotti contre l'oreiller moelleux, et décida finalement de le laisser dormir un peu. De toute manière il saurait où la trouver surtout à cette heure-ci. Courir sous le soleil de midi n'étant pas l'activité la plus intelligente à faire, Apple décida de se laisser aller à son second sport favori : la boxe. Arrivée en bas de son bâtiment, elle commença à trottiner jusqu'au gymnase, qu'elle atteignit au bout de quatre ou cinq minutes pendant lesquelles elle passa son temps à se plaindre de ses douleurs aux jambes. Arrivée devant l'énorme porte du bâtiment, elle s'échauffa avec un peu de peine les épaules, qui lui faisaient assez tout de même. Cette impression qu'elle avait de ne pas avoir fait de sport pendant un an commençait à la prendre, comme chaque fois qu'elle sortait d'une grosse cuite. Doucement, elle poussa la porte du gymnase et à peine leva-t-elle le regard vers l'intérieur de la pièce qu'un sac de sable lui fonça dessus. Ses réflexes étant aussi engourdis que ses muscles, Apple ne prit pas l'initiative de se décaler de côté et plaça ses bras en position de défense, avant de constater que rien le l'avait percutée.

Nero « Vous allez bien ? Désolé je ne vous ai pas entendu rentrer... »
Winnie « Je... ça va aller, plus de peur que de mal. »
Cette phrase à peine terminée, Apple toisa le garçon de haut en bas, comme elle s'était habituée à le faire. Le fait qu'il soit torse nu et en sueur lui indiqua qu'il venait tout juste de faire du sport, et expliquerait ainsi pourquoi les sacs de sable volaient sur elle comme ça. N'importe quelle fille normalement formée aurait été en train de baver devant le corps si bien sculpte du garçon... mais Winnie n'était pas normalement formée, et en plus son esprit était quelque peu embrumé par ses médicaments; alors elle ne le lorgnait pas. Bon d'accord, elle avouait qu'il était super bien foutu, mais se garda bien de le lui faire remarquer. Manquerait plus que ça tiens. Elle s'approcha du fond du gymnase et attacha ses longs cheveux en une queue de cheval haute et fouilla dans l'armoire d'équipement pour trouver des bandages. Le rouleau était placé en évidence, au grand plaisir d'Apple qui détestait perdre son temps à chercher le matériel mal rangé par les précédents utilisateurs. Elle enroula la bande autour de son poing en se servant de ses dents pour le serrer le plus possible, puis sans se retourner vers le garçon, commença  conversation. S'ils devaient rester ensemble pendant le temps qui suivait, pourquoi pas débuter maintenant ?

Winnie « Ça te dérange si je t'emprunte ton sac de sable ? Je suis pas tellement apte à en soulever un pour l'instant... »
Il fallait avouer que ça la tuait de lui dire ça, mais elle avait besoin de se justifier. En temps normal, elle le faisait tranquillement, d'une seule main en plus ! Là, elle sortait d'une soirée bien arrosée, complétée par la prise de médicaments assez douteux, alors il était assez normal que la jeune fille ne soit pas apte à soulever ce foutu sac de sable. Elle termina de bander sa seconde main et remit en place son haut, par simple habitude.

codage par miss amazing. ne pas copier sans autorisation

~~~~~~~~


Dernière édition par Winnie A. Hawthorne le Mar 6 Nov - 21:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sanctuary-of-heart.forumactif.org
Etudiant en Littérature

avatar

Messages : 91
Expérience : 47
Date d'inscription : 03/09/2012
Age : 21
Spécialité : Littérature.

Feuille de personnage
Age: 18 Ans
Nationalité: Anglaise
Informations:

MessageSujet: Re: Ca fait du bruit mais ça ne se contrôle pas ~ [Pv Winnie]   Dim 14 Oct - 9:58

    Franchement j'aurais pu trouver une meilleure excuse, je n'ai vraiment pas été fin sur ce coup... J'aurais pu par exemple dire qu'il y avait eu une secousse dans la salle qui secoua tellement le sac qu'il s'est soudainement envolé !... En faite non, mauvaise idée, de toutes façons la demoiselle semblait allait bien, donc tant mieux. Je posais rapidement un genou au sol, tenant toujours fermement de ma main démoniaque la chaîne reliée au sac de sable ; j'étais légèrement essoufflé, après tout je me suis un peu emporté dans mes coups, il fallait que j'arrive à garder mon calme dans les pires situation, sinon qui sait ce qu'il pourrait arriver pour les personnes m'entourant... Enfin bref, finit de penser à moi, je vais plutôt laisser mon regard s'attirer sur la nouvelle venue qui, après une grande frayeur, a survécu de peu à un sac de sable volant. En la regardant d'une façon plus détaillée je remarquais qu'elle était presque aussi pâle que moi au niveau du visage, même si je pensais que j'avais un peu plus de couleur, mais ses cheveux se rapprochaient des miens bien que ses derniers soient d'une couleur aussi blanc que... Le blanc. Puis elle répondait à mon excuse, affirmant qu'elle avait eu plus de peur que de mal, cela me suffisait pour me rassurer. Je me redressais pour être debout et droit, comme à mon habitude, et pouvoir mieux observer la demoiselle. Au niveau de ses habits elle n'était pas très originale, un simple débardeur avec un short, pratique pour faire du sport. C'est lorsqu'elle passa près de moi que je pouvais mieux identifier les traits de son visage, des traits fins qui la rendaient mignonne, il fallait l'avouer.

    Donc elle passait près de moi, allant sur ma droite pour se diriger vers l'endroit où était entreposé les divers équipements pour les entraînements, là où j'avais pris le sac de sable... D'ailleurs en tournant le regard vers la nouvelle arrivant, je pouvais voir qu'elle s'attachait les cheveux tout en marchant, je voyais bien qu'elle avait l'habitude de faire du sport, c'était essentiel de faire attention aux longues chevelures lorsqu'on fait des arts martiaux. Mais bon, je n'allais pas continuer plus longtemps de l'observer, on dirait presque un pervers en train d'étudier sa future cible... Brrr j'en avais des frissons rien qu'en y pensant, je ne me voyais pas du tout comme ça, du tout du tout... Je tirais sur la chaîne pour ramener à moi le sac de sable qui traînait sur le sol pour arriver à mes pieds, le prenant d'une seule main pour le remettre en position verticale. Alors que je regardais l'étendu des dégâts du matériel, je pouvais de nouveau entendre la voix de la fille aux cheveux pâles qui me demandait si elle pouvait m'emprunter mon sac de sable, en précisant qu'elle n'était pas vraiment en forme pour en installer un toute seule. Je souriais légèrement en soulevant le sac d'une seule main et en le posant contre mon épaule, me dirigeant là où le sac devait normalement être installé et refaisait la manip' pour attacher le sac et le suspendre dans les airs pour la demoiselle. J'essuyais la sueur sur mon front et passait sur le côté du sac tout en répondant à la fille...


    - Voilà voilà, j'espère que tu arriveras à mieux te contrôler que moi.

    Disais-je sur un ton ironique, c'est vrai que je n'étais pas vraiment la meilleure personne pour donner des conseils dans la vie mais pour ce qui est des sports là, c'est autre chose. M'écartant de quelques pas du sac, je commençais à m'étirer en levant haut mes bras, mes mains se rejoignant, quelques légers craquements se faisant entendre au niveau de mes épaules. Cela me détendait de m'étirer après une séance de frappe en continue, puis je commençais à lever ma jambe droite tout en l'attrapant au niveau de la cheville pour la ramener contre moi, mon genou dépliait se posant contre mon torse bombé. J'étais assez souple malgré ma carrure, il ne fallait pas se fier à une simple musculature, n'importe quel boxeur serait capable de se forger des muscles en béton armé, mais moi j'étais à la fois souple et résistant, malléable mais tendu, tel un arc. Je restais bien plusieurs dizaines de secondes dans cette position, ma jambe contre mon torse, presque sur mon épaule, avant de commencer à la reposer au sol pour écarter le plus possible mes jambes et effectuer un grand écart qui n'était pas douloureux, j'avais l'habitude. J'attrapais un de mes pieds de mes deux mains tout en penchant le plus mon haut vers ce même pied, sentant mon dos s'étendre au-delà du possible, sans pour autant céder à l'extension du corps. Je me redressais pour revenir sur mes deux pieds et regarder du côté de la demoiselle, me demandant ce qu'elle pouvait faire elle...

    HRP :
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etudiante en Sport

avatar

Messages : 57
Expérience : 16
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 20
Spécialité : Sport

Feuille de personnage
Age: 17 Ans
Nationalité: Américaine
Informations:

MessageSujet: Re: Ca fait du bruit mais ça ne se contrôle pas ~ [Pv Winnie]   Mer 7 Nov - 0:05


❝ Ça fait du bruit ❞
mais ça ne se contrôle pas ~



PV ✖ Nero & Winnie

Il rattacha le sac de sable en moins de temps qu'il n'en fallut pour le dire, ce qui donna à la jeune fille l'impression d'être vraiment ralentie. « Voilà voilà, j'espère que tu arriveras à mieux te contrôler que moi. » Les lèvres pâles de la jeune fille s'étirèrent dans un fin sourire et elle acheva d'attacher les bandages à ses poings. La tâche, d'ordinaire on ne peut plus simple, lui donnait aujourd'hui du fil à retordre, puisque sa vue se dédoublait quelque peu. « Oulà, j'aurais mieux fait de rester au lit moi... » pensa-t-elle en clignant plusieurs fois des yeux. La jeune fille prit une longue inspiration et serra un peu plus fort le bandage, faisant blanchir... ou pas. Sa peau était d'un naturel si pâle qu'elle ne vit aucune différence entre avant et après. Bah, tout était dans la sensation après tout. Apple se leva, tituba quelque peu vers le sac de sable mais réussit tout de même à reprendre l'équilibre et se placer correctement devant le sac de sable. Elle frappa une fois, mais rien de spécial ne se passa, si ce n'est qu'elle se rendit compte à quel point l'alcool, c'est mauvais pour la santé. Deuxième frappe, les lumières du plafond se mirent à grésiller légèrement, mais pas assez pour qu'elle le remarque. Puis elle se fit tout simplement emporter dans les mouvements pas si brutaux que ça de son sport de prédilection. Même si elle sentait clairement que ses gestes n'étaient pas aussi assurés et précis qu'à la normale, Winnie se laissa entrer dans une sorte de transe, comme elle ne l'avait jamais fait avant. Si elle avait été consciente, elle se serait dit que l'alcool et les médicaments ne font pas bon ménage. Mais elle n'était pas si consciente que ça, alors elle continua de frapper sur le pauvre sac, redoublant de puissance chaque fois que ses poings touchaient la surface semi-rigide du sac de sable.

Il y eut un coup de trop peut-être. Dépenser l'énergie qu'on n'a pas a un certain prix, et Apple s'en rendit très vite compte lorsqu'elle sentit le flux d'électricité traverser son corps et remonter jusqu'au néons par le biais de la barre métallique sur laquelle était arroché le sac. Un court circuit le gymnase se retrouva rapidement dans le noir. Winnie sentit ses jambes se dérober sous elle puis elle tomba à genoux, les yeux écarquillés par la surprise. « Oops... » fut son seul commentaire. Lentement mais sûrement, la jeune fille se releva pour enfin faire volte-face en direction du jeune homme. « J'ai fait une petite bêtise j'ai l'impression. » Winnie se dirigea alors vers le banc et se rassit simplement, avisant la pièce et cherchant du regard le boîtier de contrôle. Il y en avait toujours, alors pourquoi Diable ne trouvait-elle pas celui-là ? La demoiselle réajusta sa coiffure – des mèches folles s'en échappaient, la dérangeant plus qu'autre chose – puis regarda Nero bien que la luminosité ait baissé d'un coup. « Je m'appelle Apple, c'est quoi ton nom ? » se présenta-t-elle, ses yeux de poisson fixant le garçon. Parfois, et surtout au premier abord, les gens avaient l'impression qu'elle était aveugle, à cause de la pâleur de ses pupilles mais aussi de sa façon de regarder, un peu ailleurs. Pourtant, Winnie avait fait des tests, et sa vue s'avérait même être supérieure à la moyenne américaine. Elle le laissa se présenter et finit par se lever avec autant de mal qu'elle l'avait fait quelques instants plus tôt, après avoir trouvé la fameuse boîte qu'elle cherchait. Elle eut quelques pas titubants avant de reprendre une démarche à peu près normale et arriva enfin devant le boîtier, pour découvrir qu'il était fermé plus fortement qu'elle ne l'aurait cru. « Tu saurais pas comment on ouvre ce truc ? » hurla-t-elle depuis le fond de la salle. Elle avait beau tirer dessus, il lui était impossible d'ouvrir cette boîte dans son état actuel. Plus jamais elle ne boirait autant si elle espérait pouvoir frapper dans un sac de sable ou ouvrir un boîtier de contrôle fermé par Hulk. Non parce que vu la difficulté qu'elle avait à faire bouger l'objet, il avait fallu engager une géante armoire à glace pour fermer ça...

codage par miss amazing. ne pas copier sans autorisation


After reading. ~
Pardon pour mon retard et ce post tout pourri... je me remets petit à petit dans mon personnage là. x')

~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sanctuary-of-heart.forumactif.org
Etudiant en Littérature

avatar

Messages : 91
Expérience : 47
Date d'inscription : 03/09/2012
Age : 21
Spécialité : Littérature.

Feuille de personnage
Age: 18 Ans
Nationalité: Anglaise
Informations:

MessageSujet: Re: Ca fait du bruit mais ça ne se contrôle pas ~ [Pv Winnie]   Dim 11 Nov - 21:51

    A peine redressé que je pouvais apercevoir la demoiselle assez pâle entamait quelques frappes contre le sac de sable épais. A la vue de son rythme et de la position de ses jambes je supposais qu'elle avait encore des efforts à faire pour être parfaite dans ce genre d'exercice, ou alors qu'elle avait fait une fête bien délirante la nuit dernière. D'ailleurs qu'ai-je bien pu faire hier moi ? Je ne m'en souviens plus trop... Je pense m'être promené en ville comme d'habitude, je ne me lasserais jamais de marcher dans les rues entre les habitations pour voir si quelque chose de nouveau est apparu, ou rencontrer de nouvelles têtes si cela me tente. Deux ans que je vivais dans l'académie depuis ce fameux jour... J'ai désormais atteint la maturité en Europe et donc j'étais désormais adulte. La question est : vais-je continuer à habiter dans le coin ou prendre un appartement en ville et essayer de me trouver un travail ? Là était le mystère. Enfin bref, je peux toujours me poser ces questions plus tard étant donné que j'ai le temps, et puis je pouvais éventuellement en discuter avec le chef de l'établissement s'il a des conseils à me donner. En tout cas, la jeune femme semblait accélérer le rythme de ses coups contre l'obstacle, ne voulant pas s'arrêter. Peut-être reprenait-elle ses sensations au fur et à mesures des diverses directs de ses poings fermés, recouvert d'un bandage blanc qui ne se différencié presque pas de sa peau. C'était tout de même pas très banal d'être aussi pâle, c'était la première fois que je rencontrais une telle fille, enfin, c'est pas comme si j'étais dégoutté, au contraire je trouvais cela intéressant de rencontrer des personnes dans ce genre.

    C'est alors que son dernier coup fut bien différent des autres, j'écarquillais les yeux en remarquant de légères flux d'électricité entourée le sac avant de faire sauter les divers néons placés sur le plafond, le noir complet. Je restais debout en me demandant bien ce qu'il a bien pu se passer, avant d'entendre un bruit sourd comme quelqu'un qui retombait de ses fesses, je tournais vivement la tête vers le bruit en m'inquiétant pour la demoiselle qui sombrait dans l'obscurité. Je pouvais entendre un simple « Oops... » venant de là où se trouvait la jeune fille, j'essayais de m'approcher en essayant de voir quelque chose mais rien du tout, je soupirais en dressant mon bras droit devant moi, une lumière vive et bleue s'échappant des sortes d'écailles recouvrant ce qui aurait dû être ma peau. Elle n'était pas très utile quand il était question d'éclairage mais c'est mieux que rien. Je pouvais apercevoir la jeune demoiselle qui semblait s'être relevée, elle m'avouait qu'elle croit avoir fait une bêtise. Ah ça pour une bavure s'en est une si on considère que c'est elle la coupable de cette surtension dans l'air. Je soupirais en massant mon cou avec ma main gauche, apercevant la fille pâle s'installer sur un banc non loin. Elle se présentait sous le nom d'Apple, je répondais à son regard en croisant ses yeux presque aussi pâle que sa peau, la lumière bleue de mon bras se reflétant sur son visage.

      - Moi c'est Nero, comment t'as fais ça ?


    Demandais-je en faisant signe de ma main gauche, pointant vers le plafond avec les lumières désormais éteintes. Attendant la réponse d'Apple je l'apercevais en train de se relever, passant à côté de moi pour continuer à marcher. Je m'ébouriffais les cheveux en réfléchissant sur comment j'allais bien pouvoir expliquer ça au prof de sport cette année, surtout que je serai bientôt plus étudiant mais squatteur professionnel. C'est alors que je pouvais entendre sa voix à l'autre bout du gymnase, me demandant si je savais comment ouvrir... Un truc ? Quel truc ? Je m'approchais assez rapidement d'un pas vif, apercevant avec la lumière que rejetait mon bras droit une sorte de boîtier en métal, semblant ne pas avoir été ouvert depuis des lustres. Caressant mon menton d'une de mes mains je réfléchissais, m'avançant pour attraper la poignée servant à fermer-ouvrir le boîtier pour pouvoir ouvrir ce dernier d'un coup en l'abaissant. La force impressionnante de mon bras était parfois utile, surtout pour ce genre de cas. Ne m'attardant pas sur la réaction d'Apple sur la scène je m'empressais d'ouvrir le panneau et voir plusieurs disjoncteurs, dont un était détaché. Je pouvais voir le sigle « Don't touch » avec juste au-dessus l'emblème représentant un danger, mais je m'en fichais, prenant entre mes doigts de ma main droite le câble et le remettait rapidement en place. L'électricité passait également sur mon bras mais je ne sentais rien, les volts pouvaient dépasser les dizaines de milliers, rien à faire, je n'avais pas mal... Je regardais la paume de ma main droite, me demandant bien pourquoi, moi, simple Londonien avait eu le malheur de le posséder ? Ces questions, elles n'auront malheureusement jamais de réponses...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etudiante en Sport

avatar

Messages : 57
Expérience : 16
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 20
Spécialité : Sport

Feuille de personnage
Age: 17 Ans
Nationalité: Américaine
Informations:

MessageSujet: Re: Ca fait du bruit mais ça ne se contrôle pas ~ [Pv Winnie]   Mar 4 Déc - 19:07


❝ Ça fait du bruit ❞
mais ça ne se contrôle pas ~



PV ღ Winnie & Nero

HAu lieu de se préoccuper de ses bêtises, Winnie préféra observer le bras du jeune homme qui s'approchait d'elle. Bien qu'elle ait déjà pu remarquer qu'il y avait quelque chose qui clochait dans ce dernier – après tout il lui avait balancé son sac de sable dans la gueule – elle n'y avait guère prêté attention jusqu'alors. Mais maintenant qu'il brillait dans le noir, c'était une autre histoire bien entendu. « Surcharge d'énergie je suppose... l'alcool c'est mauvais pour la santé. » répondit elle, plus pour le prévenir qu'elle l'avait entendu qu'autre chose. Comme à chaque fois qu'elle laissait son esprit divaguer, elle ne s'intéressait plus vraiment à ce qu'il se passait autour d'elle. La blonde tituba jusqu'au boîtier de contrôle, qui serait sûrement la clé de leur retour à la lumière. Quoiqu'elle en avait dépensé pas mal d'un coup, ce qui n'était jamais vivement conseillé après une cuite. Arrivée devant, elle dut une nouvelle fois appeler à l'aide du garçon, qui vint ouvrir la boîte avec une facilité déconcertante. Le labyrinthe formé par le circuit électrique était impressionnant, mais seul un disjoncteur attira l'attention des deux élèves de l'académie. Winnie, invulnérable à la force de l'électricité, s'apprêtait à s'en charger quand Nero s'interposa en premier et prit à pleine main le petit levier, pour entreprendre de l'actionner. À la grande surprise d'Apple, il ne se passa rien en lui. Pas de convulsions, pas de brusque projection. Rien. Nada. Quedalle. 
Malgré tout, cela ne lui empêcha pas de poser sa main pâle sur celle bleutée du garçon, afin d'absorber en quelque sorte l'électricité qui échappait du disjoncteur. Atténuer un peu le courant pour faciliter la tâche du garçon et se régénérer en énergie par la même occasion; autant faire d'une pierre deux coups. Finalement, la lumière ne se ralluma pas. Elle passa sa main dans sa nuque et soupira en s'adossant contre le mur.


WINNIE « Je pense que ça a trop chauffé là-haut, il va falloir attendre un peu avant que le courant ne revienne. »
Ça ne servait à rien d'y aller par quatre chemins : l'électricité ne revenait pas, point. Pourquoi chercher plus loin ? Elle leva la tête vers les néons et se laissa lentement glisser contre le mur pour se retrouver finalement assise, l'air pensif. Immobile et le visage sans expression, à l'image de la poupée de porcelaine à qui on la comparait tellement. Pâleur innocente. Candeur effrayante. L'instant dura un instant, mais suffit amplement à amener cette angoisse autour d'elle. Ses mains se crispèrent sur ses cuisses, mais elle ne laissa rien paraître, se contentant de lever les yeux vers Nero. « Parle-moi un peu de toi. T'es dans quelle classe ? Et ce bras, comment tu l'as eu ? » Des questions un peu immatures, mais qui se suffisaient à elles-mêmes. Rien ne servait d'aller chercher plus loin là-dessus.

codage par miss amazing. ne pas copier sans autorisation

~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sanctuary-of-heart.forumactif.org
Etudiant en Littérature

avatar

Messages : 91
Expérience : 47
Date d'inscription : 03/09/2012
Age : 21
Spécialité : Littérature.

Feuille de personnage
Age: 18 Ans
Nationalité: Anglaise
Informations:

MessageSujet: Re: Ca fait du bruit mais ça ne se contrôle pas ~ [Pv Winnie]   Lun 24 Déc - 4:38

Je savais bien qu'ouvrir un boitier métallique en à peine une seconde c'était difficile à croire pour la fille à côté de moi à ce moment-là, mais elle n'était pas arrivée au bout de ses surprises puisque j'enchaînais en remettant en place le disjoncteur avec ma main droite, en ayant aucunes conséquences. Je pouvais déjà voir les yeux ronds d'Apple en voyant le spectacle, d'ailleurs je laissais échapper un léger soupire, signe que je commençais à fatiguer moi... Néanmoins, je sentais les doigts d'une main plus fine que la mienne se poser sur mon bras déformé, je remarquais d'ailleurs que c'était celle de la fille à la peau pâle qui semblait directement aspiré l'électricité concentrée dans mon bras... Waouh, amazing. Donc elle avait vraiment un contrôle sur l'électricité ambiante, pas étonnant qu'elle ait réussi à faire griller les lumières dans le gymnase. Mais bon, par malchance la lumière ne revint pas dans le bâtiment, comme si ce que j'avais fait n'avait pas suffit... J'écoutais Apple qui affirmait qu'on allait devoir attendre avant d'apercevoir la moindre lumière dans tous ces ténèbres. Agacé je donnais un coup de pied contre le mur juste en face de moi - et accessoirement celui où était adossée Apple. J'imaginais que l'électricité et moi cela faisait bien deux... Encore j'ai aucun mal à bien vérifier la batterie d'une voiture ou autre, mais pour ce qui est d'installations ou d'équipements maison... Je pense que je vais avoir besoin d'un peu d'entraînement.

Après tout dans cette académie on ne vous apprenenait pas comment vivre en dehors de ces murs, seulement à maîtriser nos pouvoirs... Un gros défaut à mon avis. M'enfin, n'ayant rien d'autre à faire je posais mon dos contre le mur, me laissant glisser jusqu'à poser mes fesses sur le sol, pas loin d'Apple. Je passais ma main dans mes cheveux, cherchant dans ma tête de quoi réfléchir, histoire de passer le temps, jusqu'à ce que la lumière revienne. Je pouvais bien entendu juste m'en allais, mais si rien ne s'arrangeait ? Je peux garantir que c'est moi qui vais prendre, encore une fois... Décidément c'était encore une de ces journées où je me fous dans un pétrin sans nom, y'a qu'à moi que ça arrive de genre de choses... C'est alors qu'Apple commença à me questionner, sur ma classe ainsi que mon bras. J'observais de nouveau ma main droite, me remémorant les scènes de mon tendre et triste passé...

    - Hum... Je suis dans la classe Alpha, quant à « ça » et bien... Je l'ai eu il y a deux ans, quand je me préparais à me battre... On m'a vu comme une sorte de démon et la police était à mes trousses à cause des plaintes de ceux qui avaient peur de moi. Si je ne m'étais pas enfuis en ferry et ramassé par le papy, je ne sais pas ce que je serais devenu, sûrement encore chassé...


HRP :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etudiante en Sport

avatar

Messages : 57
Expérience : 16
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 20
Spécialité : Sport

Feuille de personnage
Age: 17 Ans
Nationalité: Américaine
Informations:

MessageSujet: Re: Ca fait du bruit mais ça ne se contrôle pas ~ [Pv Winnie]   Ven 11 Jan - 22:41




❝ Ça fait du bruit ❞
mais ça ne se contrôle pas ~



PV ღ Winnie & Nero

Winnie passa ses longs doigts sur le sol, visualisant les lignes du circuit électronique qui se mettait en marche, à l'aveuglette, telle la professionnelle qu'elle n'était pas. L'américaine avait beau se la jouer, elle n'y connaissait rien du tout, et était une vraie bille en sciences. Si on lui avait donné le choix, elle se serait probablement tournée vers quelque chose de plus... physique. Un bras qui se transforme par exemple, cela semblait pas mal intéressant dans le fond. Nero décida de la rejoindre au sol, se laissant glisser contre le mur lisse. Dieu ce qu'elle avait mal au crâne; et cette explosion de pouvoir qui n'arrangeait rien en plus ! Les yeux pâles de la jeune fille se posèrent sur le bras du garçon, qui le levait comme pour le contempler, encore, avant de lui faire un bref résumé de ce qui semblait être une vraie fiction. Pas qu'elle ne l'aie pas cru, mais l'esprit de Winnie était tellement embrumé qu'il lui fallut un certain temps avant de comprendre qu'il venait de lui raconter une partie de son passé, comme elle le lui avait si impoliment demandé. « Si je ne m'étais pas enfuis en ferry et ramassé par le papy, je ne sais pas ce que je serais devenu, sûrement encore chassé... » Elle pinça les lèvres, et passa une main sur le bras de Nero, comme pour essayer de voir de quoi il s'agissait réellement. Winnie finit par laisser retomber le sien contre le sol et plaqua sa tête contre le mur, levant les yeux vers la lucarne qui constituait leur Seule source de lumière, hormis le bras de Nero qui les éclairait d'un chouilla.

Winnie « Et moi qui croyait que j'avais une vie de merde – elle cligna des yeux – sous prétexte que ma mère se soit barrée le jour de mes 12 ans, j'ai pas tellement à me plaindre... »
Bon, peut-être avait-ce été puéril de sa part d'avoir plongé dans l'univers dans lequel baignait toute la jeunesse de Manhattan. Peut-être n'avait-ce pas été correct de penser que la drogue et l'alcool résoudraient tous ses problèmes... peut-être n'était-ce pas une bonne idée de penser que sa Wendy la tirerait indéfiniment de chacun de ses soucis. Ben oui, un jour elle finirait par payer de ses actes irréfléchis, mais c'était trop bon. Trop bon pour qu'elle s'arrête, surtout au point où elle en était aujourd'hui.. « Donc t'as pas vraiment choisi d'être ici, c'est ça ? » Elle avait lâché cette phrase sans expression dans la voix, ni dans le visage. Ses yeux restaient baissés vers cet étrange bras qui avait valu tellement de problèmes à son détenteur, et n'exprimaient rien d'autre que... que rien du tout. Apple avait fini par devenir plutôt douée dans ce domaine-là, à croire que cela faisait partie de son attitude au repos. Elle se tourna ensuite dos à Nero et s'appuya sur lui, lassée de conserver cette position qui lui était inconfortable; sans gêne et sans demander la permission au garçon de l'utiliser comme un dossier de siège. Confortable et chaud, le dossier. La blonde leva les yeux vers le plafond, pour ensuite les fermer lentement... et enfin arriver à la conclusion qu'elle n'aurait pas dû se lever ce matin. « Quoique y'a pas que ça, au fond. Tu connais beaucoup de gens qui appellent leurs gosses "Winnie", toi ? » lui demanda-t-elle en attendant le retour de la lumière. Puis elle se souvint qu'elle avait machinalement donné son second prénom à Nero, puisqu'elle utilisait régulièrement les deux, les considérant l'un comme l'autre comme son unique prénom. « Ouais, je m'appelle Winnie. Mais tu peux m'appeler Apple quand même, en principe c'est aussi un de mes prénoms. » Elle lâcha un long soupir. On aurait pu croire que porter le nom de l'ours de Disney était difficile... mais Winnie restait Winnie, cette étudiante en sports, aussi populaire que les autres éléments de cette spécialisation. Un peu arrogante, mais très indifférente. Puis dans son élan de racontage, ses lèvres se mirent à bouger d'elles-même. « J'ai une sœur jumelle, aussi. Elle s'appelle Wendy, et paraît-il qu'elle est plus calme que moi... » Elle ne savait même pas ce qui lui prenait de parler comme ça, sans s'arrêter ! Peut-être se sentait-elle un peu seule dans le noir, alors la sportive se mettait à parler pour combler le vide ? Elle se cala plus confortablement et tenta un rattrapage. « Allez, c'est ton tour : dis-moi quelque chose à propos de ta famille. » Apple n'y allait jamais par quatre chemins quand il s'agissait de poser des questions. Surtout qu'elles ressemblaient plus à des ordres qu'autre chose, même si ça n'était jamais fait exprès.

(C) MISS AMAZING

~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sanctuary-of-heart.forumactif.org
Etudiant en Littérature

avatar

Messages : 91
Expérience : 47
Date d'inscription : 03/09/2012
Age : 21
Spécialité : Littérature.

Feuille de personnage
Age: 18 Ans
Nationalité: Anglaise
Informations:

MessageSujet: Re: Ca fait du bruit mais ça ne se contrôle pas ~ [Pv Winnie]   Lun 11 Fév - 10:05

Nero restait encore pensif face à son bras, alors qu'il racontait les quelques bribes de son passé à sa nouvelle rencontre. Passant ensuite sa main sur sa nuque, il la massait comme pour s'apaiser légèrement, c'était toujours difficile de raconter ces moments-là, même s'il repassait le film dans sa tête pendant deux années consécutives.... C'est alors que la demoiselle au visage pâle passait sa main sur l'anomalie qu'était le bras du jeune homme, ce dernier étant assez surpris, ne s'attendant pas à ce qu'elle puisse le toucher de son propre grès. Après tout il y a énormément de filles qui auraient peur de la chose de la tête blanche, lui ayant été le premier à l'époque. Il tournait légèrement son regard vers Apple, remarquant qu'elle était un peu dans les nuages, elle avait dû passée une sacrée nuit hier soir pour être dans cet état. Cependant, la demoiselle reprenait la parole, affirmant que sa mère l'avait abandonné alors qu'elle débutait presque son adolescence. Elle semblait elle aussi réfléchir, un certain froid s'installant, probablement dû au sujet qu'ils abordaient...

En tout cas, Apple ne semblait pas aussi vide qu'elle ne le paraissait, car au premier regard les gens se disent sûrement que c'est une poupée en porcelaine, qu'il n'y a rien en elle, mais c'était faux. Elle avait sûrement vécu des choses qui ont pu endurcir son coeur, dans un sens. Dommage que ce genre d'événements n'est que plus fort lorsqu'ils nous arrivent lors de notre jeunesse, donc plus traumatisant....
« Donc t'as pas vraiment choisi d'être ici, c'est ça ? » demanda la demoiselle. Nero tournait de nouveau son regard vers elle, haussant légèrement un sourcil, avant de sourire un peu, se grattant la tempe avec sa main gauche.
    ▬ Dans un sens, je dirais plutôt que je n'ai pas choisi d'avoir ce bras...

A peine finissait-il sa réponse que la jeune femme changeait de position, se laissant contre l'épaule du garçon, qui était soudainement légèrement gêné. Par surprise comme ça, il y avait de quoi le stresser un peu, lui qui n'avait pas l'habitude de ce genre de situation. Il se massait de nouveau la nuque tout en la pinçant un peu, cherchant une idée de quoi faire. Il n'avait pas besoin de réagir ainsi, puisque Apple poursuivait la conversation en demandant au garçon s'il connaissait beaucoup de personnes qui auraient appelé leur enfant « Winnie ». Écarquillant les yeux, il se questionnait sur la nature de la question en elle-même. C'était comme passé du coq à l'âne, bien que tout s'éclaircissait lorsqu'elle ajoutait : « Ouais, je m'appelle Winnie. Mais tu peux m'appeler Apple quand même, en principe c'est aussi un de mes prénoms. » ... ... ... Nero finit par rire assez excessivement sous la surprise ayant presque la larme à l'oeil et mal aux entrecôtes. Se pliant en deux pour que le rire lui fasse moins mal, il finit par regarder en direction de la demoiselle, un sourire aux lèvres et lui faisait un clin d'oeil.
    ▬ Désolé d'avoir ris, mais ton nom est tellement mignon !

Il ne se moquait pas d'elle et cela se ressentait à travers son expression, il était sérieux mais était tout de même enjoué, après tout le froid de tout à l'heure avait enfin pu disparaître et cela le rassurait, il n'aurait pas voulu que les graines de leur rencontre se transforment en mauvaises herbes. Winnie finit par parler également de sa soeur jumelle, une certaine Wendy, mais qui semblait être l'extrême opposée d'elle. Gardant son éternel sourire Nero regardait au loin de la salle.
    ▬ J'aimerais bien que tu me la présente un jour alors, il faut bien que je ne me trompe pas un jour en l'interpellant par erreur, non ?

Puis elle vint à s'installer encore plus contre lui, de nouveau ce léger stress qui revenait, pas très pratique comme situation pour discuter, mais cela convenait au jeune homme. Apple demandait des informations sur la famille du garçon. Ce dernier, souriant, finit par poser un peu plus son corps contre le mur et de replier un genou, posant sa main gauche sur ce même genou, une position assez typique lorsqu'on est assit contre quelque chose, par terre.
    ▬ J'ai pas vraiment de souvenirs quand j'étais petit, donc je ne sais pas beaucoup de choses sur ma vraie famille, il marquait une légère pause, Puisqu'on est sur notre lancée, parle moi d'un rêve que tu veux accomplir.

Apparemment il appréciait bien le fait de jouer au jeu du « je te pose une question et tu m'en poses une après. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Ca fait du bruit mais ça ne se contrôle pas ~ [Pv Winnie]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ca fait du bruit mais ça ne se contrôle pas ~ [Pv Winnie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Wyclef fait le clown - mais qui dirige le cirque?
» la nouvelle Porsche 718 B4, fait un BRUIT de chiotte !! dédicace à FIA..............
» Kwon Olympe ➽ Elle rote, elle pète, elle fait du bruit en mangeant.
» Il fait trop chaud pour sortir
» Elodie revient de chez Mirta.[PV Johanna.]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aleksandar Académie :: L'Académie Aleksandar :: Le Gymnase-